jeudi 24 septembre 2015

Armes nucléaires US en Allemagne: Moscou promet de riposter


Les médias allemands ont fait état de l'intention de Washington de déployer une vingtaine d'ogives nucléaires en Allemagne. Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, estime qu'il s'agit d'un "pas grave vers une montée des tensions en Europe".


Un déploiement de nouvelles armes nucléaires américaines en Allemagne romprait l'équilibre stratégique en Europe, ce qui pousserait la Russie à adopter des contre-mesures pour rétablir la parité, a indiqué mercredi Dmitri Peskov.

"Il s'agit d'un nouveau pas — d'ailleurs très grave — vers une montée des tensions sur le continent européen", a affirmé M. Peskov.


La chaîne de télévision allemande ZDF avait antérieurement annoncé que les Etats-Unis s'apprêtaient à déployer de nouvelles bombes nucléaires B61-12 sur la base aérienne de Büchel, en Rhénanie-Palatinat. Le ministère allemand de la Défense a refusé de commenter cette information. Un porte-parole du Pentagone a pour sa part déclaré à l'agence Sputnik que Washington ne s'estimait pas en effraction avec un quelconque accord sur les armes nucléaires.

Selon Dmitri Peskov, la décision de déployer ces bombes en Allemagne "entraînerait une rupture de l'équilibre stratégique en Europe, ce qui contraindrait naturellement la Russie à prendre des contre-mesures pour rétablir la parité".

"Il va sans dire que cette démarche ne contribue ni à renforcer la confiance ni à assurer la sécurité en Europe", a ajouté Dmitri Peskov.


La porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, a déclaré à la chaîne ZDF que la décision des Etats-Unis de moderniser leurs arsenaux en Allemagne suscitait de l'inquiétude à Moscou. Elle a rappelé que dans les années 1990, la Russie avait divisé par quatre ses armes nucléaires tactiques, alors que celles des Etats-Unis déployées en Europe n'avaient subi aucune réduction.


Dans ce contexte, le ministère russe des Affaires étrangères juge essentiel que "les armes nucléaires non stratégiques soient rapatriées dans leurs pays d'origine" et que "leur déploiement au-delà des frontières nationales soit interdit".

2 commentaires:

  1. Anonyme24.9.15

    c'est ptet pour !ça qu'il y a eu l'histoire de VW car tout est truqué, mais forcerais l'Allemagne à se soumettre à ce dicta.

    en pénalisant l'industrie allemande, comme mesure de rétorsion.

    Moi je dis GIGA bomba dans le Yellostone, la Pulvérisation du Vatican et de la GB

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme25.9.15

    il est grand temps de virer tous les représentants des pays industrialisés point final

    RépondreSupprimer