mardi 8 septembre 2015

A Lesbos les Grecs appellent à l’aide tandis que les immigrés saccagent l’île


Vendredi, environ 200 migrants ont tenté de prendre d’assaut un ferry et ont affronté la police et les gardes-côtes de l’île grecque de Lesbos.
Tous les jours, les citoyens grecs vivant sur l’île assistent désemparés à des scènes de violence dans une ambiance d’invasion. Les résidents de l’île appellent à l’aide mais qui les entendra ? « Partez d’ici! Ici c’est la Grèce, pas le Moyen-Orient! », crie un Grec à bout de nerf.
Le maire de Mytilène, la plus grande ville de l’île de Lesbos, a demandé au gouvernement d’Athènes de déclarer l’état d’urgence sur l’île.

Devant les caméras, les  résidents grecs protestent contre cette invasion d’immigrés. « Ils sont partout. Ils veulent tuer. Nous ne savons plus quoi faire », dit Kalliosi Papadupoulou, une résident de Lesbos. Elle souligne qu’elle et sa famille se sentent menacés. « Quelqu’un doit nous défendre. C’est nous qui sommes les victimes, pas eux. » La femme explique que ses enfants ne peuvent plus retourner à l’école, et qu’elle ne peut plus travailler. « Quelqu’un doit les expulser! C’est une ville, pas un endroit pour les gens comme eux! »

Un homme ajoute: « Je ne sais pas ce que ces gens veulent. Les réfugiés ont commencé à jeter des pierres l’un sur l’autre, ils en jettent dans nos maisons », dit d’une voix forte Angelos Mouzalas. « Nous Grecs, nous vivons ici depuis des milliers d’années et nous prévoyons de continuer à rester ici. Ne nous forcez pas à devenir extrémistes! »

Il crie à des immigrés groupés devant sa maison: « Ceci est une propriété privée! Sortez d’ici! Ceci est la Grèce, pas le Moyen-Orient! »

Le maire de Kos avait déjà prévenu que se préparait « un bain de sang »…




3 commentaires:

  1. un chaos programmé =loi martial =militaires =policiers =plus de droit aux personnes =emprisonnement =règlement de compte =
    viol de la propriété et humaine =disparition =enlèvement =guerre !!

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme10.9.15

    Tout ce qui fait la une des médias est voulue et contrôler par la cabale et ils nous instaure petit à petit le NOM, désordre puis ordre mais dans la matrice illuminati. Ce qui se passe en Grèce est un petit aperçue que nous subiront quand la cabale jugera le jour nécessaire pour sortir la loi martiale. Sans doute un test de la cabale qui a du mettre des manipulateurs parmi les migrants pour agresser les Grecs et sa fonctionne.
    Il faut arrêter les grands familles avant que ce soit trop tard, nous n'avons plus rien à perdre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je pense que vous avez un portrait assez précis de la situation ! concernant les grandes familles ils ont décidé de mettre de l'avant le test ultime ! la Grèce victime de ces charognards ! il faut que les incorruptibles militaires les hauts gradés
      agissent car la situation est explosive et nous avons des signes qui ne trompent pas ! grand danger !!!!

      Supprimer