samedi 15 août 2015

Mon Potager à Tout Prix


Avoir un potager en ville c'est le nouveau dada des français. La crise contribue à cet engouement car les courses pèse de plus en plus dans le budget des ménages.

De nos jours, faire son propre potager est devenu symbole du retour à la nature, et de l’autonomie. Cette pratique, s’étant perdu après avoir été la norme, est devenue une nouvelle « mode », derrière laquelle se cache une réhabilitation de la détente et un engouement pour les produits coméstibles naturels.


Mon Potager à Tout Prix by alalumieredunouveaumonde

Ces jardins ne servent pas uniquement à l’esthétique, leur intérêt est surtout de pouvoir s’alimenter de sa propre production de légumes, carottes, tomates… et retrouver les goûts d’antan. Ce concept du jardin potager citadin fait de plus en plus d’émules. La France redécouvre ses délices : écoles, crèches, cliniques, grandes entreprises… s’y convertissent.

Jusqu’aux métropoles, cultiver son jardin redevient possible. New York par exemple, met à profit 3500 ha de toits plats pour développer l’agriculture urbaine.

2 commentaires:

  1. Anonyme15.8.15

    A 20:40 si l'enfant n'aurais pas connu le potager, à la place de je veux devenir jardinier, policier ou pompier... Il aurait dit : je veux devenir trader, banquier ou assureur ^^

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme15.8.15

    un retour aux sources, a la Terre nourricière et il est préférable de revenir la quand on voit la qualité des produits d'aujourd'hui (poisons) :)

    RépondreSupprimer