mardi 4 août 2015

L'Arabie saoudite doit 3,7 millions d'euros aux Hôpitaux de Paris


Beau succès. Le tweet de l'urgentiste Patrick Pelloux affirmant lundi 3 août que le roi Salmane doit 3,7 millions d'euros aux Hôpitaux de Paris (AP-HP) a été repris plus de 900 fois. Le médecin interpelle abruptement le souverain d'Arabie saoudite, qui a quitté de façon prématurée Vallauris (Alpes-Maritimes) après une semaine de polémiques sur la privatisation d'une plage pendant son séjour.



Avant de partir le roi d Arabie saoudite pourrait payer ses factures de 3,7 millions d euros Aux hôpitaux de Paris Un geste de politesse!

La dette "ne concerne pas que le roi Salmane"

Le chiffre donné par le médecin est-il juste ? Le Parisien a creusé la question dans son édition du mardi 4 août. Et donne quelques précisions. Si le chiffre de 3,7 millions d'euros de dette est confirmé, "il ne concerne pas que le roi Salmane, mais comprend pour toute l'Arabie saoudite les particuliers, les organismes et l'ambassade à Paris", souligne le quotidien.

Pourquoi l'AP-HP n'exige-t-elle pas avec davantage de vigueur le recouvrement de ses créances ? Selon un spécialiste des ventes d'armes cité par le quotidien, "c'est prendre le risque de froisser des susceptibilités et de s'asseoir sur des accords à plusieurs milliards d'euros".

Fin juin, vingt projets représentant, selon le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius, "plusieurs dizaines de milliards d'euros s'ils sont intégralement menés à bien" étaient en discussion entre les deux pays, mais seul l'achat par le ministère saoudien de l'Intérieur de 23 hélicoptères Airbus H 145, pour une valeur d'environ 500 millions d'euros, a été annoncé.

Riyad n'arrive qu'au 7e rang des mauvais payeurs

Selon Le Parisien toujours, "la dette cumulée (sur l'ensemble des années) des pays étrangers à l'égard de l'AP-HP culminait à 118,6 milliards d'euros fin 2014". L'AP-HP a affirmé au journal qu'elle allait désormais "revoir les conventions de dispenses d'avances de frais avec certains pays et exiger des prépaiements".


Précisions du journal : l'Arabie saoudite n'arrive qu'au 7e rang des mauvais payeurs, derrière l'Algérie (31,6 millions d'euros d'impayés), les Etats-Unis (5,7 millions) ou la Belgique voisine (4,9 millions).

3 commentaires:

  1. Anonyme5.8.15

    Bonjour

    Et si vous, vous devez 300 euros à un hôpital, on vous menace d'huissier. Je l'ai vécu lors du décès de ma mère sauf que j'étais moi-même dans le milieu si bien que je les ai bien fait attendre. De plus, ils voulaient me faire payer des frais de morgue totalement illégaux pour un établissement de cette taille. Une honte de plus envers le peuple français qui lui paie ses dettes.

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme5.8.15

    la France est un paillasson et depuis combien de temps cela dure ? depuis que le noyau dur de la franc-ma connerie y est installé c'est-à dire depuis des lustres avec des soi-disant présidents, psychopathes dégénérés qui violent des bébés, des enfants, et les tuent contre de l'argent et le pouvoir de ne surtout rien faire

    RépondreSupprimer
  3. Anonyme6.8.15

    Moi c'est pour, attention accrochez vous bien, pour 10 EUROS, l'hopital me faisait des relances jusqu'au jour où c'est le trésor public qui me mettait en garde, bon j'ai fini par payer par soumission bien évidemment comme tout bon peuple français petit! Putain je rêve de me barrer de ce pays devenu une pourriture par ces fdp de politiques verreux et criminels!

    RépondreSupprimer