dimanche 9 août 2015

Assiette tous risques" : manger peut nuire à la santé



" Pièces à conviction " a enquêté sur la production des principaux aliments que nous consommons et sur l'efficacité des contrôles censés protéger notre santé. Saumon norvégien, maquereau de la Manche ou fraises d'Andalousie... vous avez autant de risques d'ingurgiter pesticides, antibiotiques ou PCB selon le magazine de France 3.




"Des poissons gorgés de pyralène, des porcs et des volailles drogués aux antibiotiques, des saumons soignés aux pesticides, des espèces piscicoles mutantes, devenues difformes... Le sommaire de ce Pièces à conviction pourrait avoir éclos de l'imaginaire d'Aldous Huxley ! Hélas, ces aberrations scientifiques ne sont plus de la science-fiction. Enquêtant dans les exploitations, au sein des services de l'Etat et des organismes de contrôle (Ifremer, Agence française de sécurité sanitaire des aliments), les journalistes révèlent une infernale course au profit.

Filmée en caméra cachée, une éleveuse de canards parvient, atterrée, à se procurer des antibiotiques interdits en période de gavage ! Un producteur porcin breton pointe, dubitatif, l'insistance de sa coopérative à lui fournir des ordonnances " préventives " de médicaments pour ses cochons en parfaite santé - pour engraisser les animaux plus vite.

La toxicité des aliments demeure le fil rouge de l'émission, que nous avons vue en totalité mais en cours de finition. Elle démontre que les viandes provenant d'élevages intensifs, gavés de médicaments, constituent une des causes de résistance humaine aux antibiotiques. Invité à réagir, l'ancien ministre de l'Agriculture Bruno Le Maire devra se prononcer : l'industrie agroalimentaire a-t-elle sacrifié la santé des consommateurs sur l'autel de la rentabilité ?

Trois journalistes de "Pièces à conviction" ont été les cobayes d'une expérience inédite. Chacun suivant un régime alimentaire spécifique, ils ont été soumis pendant plusieurs semaines aux analyses d'un laboratoire indépendant. Les résultats sont sans appel : manger peut nuire à la santé.

Au menu : saumon aux pesticides, porc et poulet aux antibiotiques, fruits et légumes toxiques
Pour trouver ces produits il suffit d'aller au supermarché le plus proche. 60 % des fruits et légumes consommés en France sont importés d'Espagne, de Turquie ou du Maghreb. 30 % de ce que mangent les Français et leurs animaux d'élevage est importé de Chine. Notre assiette est désormais mondialisée et son contenu ne respecte pas toujours les normes sanitaires.

70 % des poissons consommés par les Français viennent de Norvège, de Corée ou du Vietnam, rappellent les 3 journalistes qui ont mené l'enquête. Or le saumon norvégien, particulièrement prisé en France, est victime des attaques du dévastateur pou de mer. Et pour contrer ce parasite, les éleveurs utilisent du diflubenzuron, un pesticide, qui, selon son mode d'emploi, serait non seulement dangereux pour l'environnement mais aussi toxique pour les poissons.

1 commentaire:

  1. Anonyme10.8.15

    pour manger du saumon il faut vraiment être suicidaire malheureusement je ne m'aventurerais même pas à manger du saumon naturel car désormais contaminé

    RépondreSupprimer