lundi 13 juillet 2015

€UROCRIS€: DEUX PAS EN AVANT, TSIPARAS EN ARRIERE, COMMENT ARRIVER A UN ACCORD ?



Revue de Presse par Pierre Jovanovic

Vous avez été nombreux à me rappeler une interview donnée en février 2015 ( (ci-dessous) à News360X dans laquelle j'expliquais que Tsiparas finira obligatoirement par totalement trahir le peuple grec. Et c'est exactement ce qui s'est passé encore hier soir à Bruxelles quand Mr Tsiparas (le bien nommé) a accepté des conditions d'austérité PIRES que celles réclamées par Bruxelles... D'AVANT LE REFERENDUM !!!

Dingue, vraiment...

Les diverses confidences de l'ancien ministre des Finances précisent que Mr Tsiparas avait volontairement lancé le référendum pensant qu'il allait le perdre, ce qui lui permettait de quitter le pouvoir sans trop "perdre la face". Las, il l'a massivement gagné. Résultat: maintenant il ne sait plus quoi faire, et du coup, il accepte tout, et n'importe quoi, ainsi que son contraire, dans la seule optique d'obtenir de la BCE les milliards d'euros pour permettre à ses banques de reouvrir leurs portes. Cela fait 10 jours que leurs portes sont totalement fermées, sans parler du fait qu'elles sont arrivées à bout de leurs stocks de billets euro. Formulé autrement: l'économie grecque est sur le point d'être étouffée à 100%.

Quand l'incompétence en économie des politiques devient si visible que la seule option qu'il leur reste consiste à quitter le pouvoir par la petite porte. C'est ce qui arrivera à TOUS les politiques dans les pays qui ont perdu leur souveraineté monétaire (et Banque Centrale) au seul profit des arnaqueurs de la BCE.

Ne jamais oublier: les Anglais et Norvégiens ont choisi de rester totalement en dehors de la zone euro, et aujourd'hui ils s'en réjouissent chaque jour qui passe. Plus aucun politicien et/ou économiste, même le plus idiot qui puisse exister, dans ces pays n'ont osé demander à intégrer la zone euro !!!. Rien que cette remarque vous justifie toutes mes positions et analyses depuis 2008.

Tsiparas est un traître à son peuple pour ne serait-ce qu'une seule raison: sa volonté de rester dans la zone euro. Il n'a jamais voulu reprendre la souveraineté monétaire via la Banque Centrale. Si Tsiparas -et François Hollande- capitulent devant l'Allemagne cette nuit, le PM et ses députés se feront lyncher par les Grecs, vu le plébiscite absolu du référendum. Voilà ce qui attend aussi Melenchon et tous les idéalistes ringards du Front de Gauche, Parti Communiste et autres partis des Dreadlocks sur la tête: être lynchés par le peuple à qui ils font des promesses bidon d'anti-austérité qu'ils ne pourront jamais tenir.

PS: Environ 15 députés Syriza ont fait savoir à Tsiparas dimanche vers 23 heures qu'ils ne voteront plus pour lui. ILS SAVENT QU'ILS NE POURRONT PLUS JAMAIS EMPRUNTER UN TROTTOIR D'ATHENES sans se faire cracher dessus. 

PS2: Nigel Farage a été interviewé très tard par CNBC et il a également constaté "la mort politique de Mr. Tsiparas"... Lui aussi aura du mal à marcher dans les rues d'Athènes...

PS3: Steve Hanke (il est dans 666) a déclaré sur CNBC ce lundi matin: "Mme Merkel a perdu toute crédibilité dans cette crise grecque"

PS4: les séjours en Grèce sont bradées, -70% !!! par les agences de voyage... lire ici l'article du Telegraph

PS5: Apple, Amazon et Paypal interdisent aux Grecs d'acheter sur leur plate-forme, merci à Mr Revert qui a vu cet article de Livres-Hebdo ici





 LES 12 DERNIERES SOUMISSIONS EXIGEES DES GRECS PAR BRUXELLES ET L'ALLEMAGNE 

- Licenciement immédiat de tous les fonctionnaires grecs politisés !!! 
- Accepter le retour de la Troïka à Athènes (obligation de leur jeter des fleurs par les Grecques) 
- Augmenter toutes les TVAs 
- Elargir le périmètre de l'impôt à encore plus de monde 
- Privatiser totalement l'EDF grec 
- Se débarasser des prêts non rentables 
- Redéfinir la totalité du système grec de retraites et pré-retraites (les mettre nus) 
- Mise en place de nouvelles procédures d'expulsion dans le Code Civil 
- Garantir l'indépendance politique d'Elstat (l'INSEE grec) 
- Acceptation immédiate de la totalité des réductions budgétaires demandées par la Troïka 
- Redresser la situation financières des banques 
- Garantir l'indépendance de l'agence de privatisation d'Etat qui va tout... privatiser (LooL)


Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 

4 commentaires:

  1. Anonyme13.7.15

    Suppression du label contrôlée , etc ... qu'on ne vienne pas ensuite me dire que le TAFTA n'est pas dangereux car c'est la porte ouverte royale pour Monsanto et toutes les sociétés Américaines, ou on ne pourra plus les attaquer en justice. Les petits agriculteurs seront engloutie par les gros et ogm garanties pour tous.

    Réveillez vous, tous au 14.07.2015.

    RépondreSupprimer
  2. LE JUDAS DE LA GRÈCE va se rendre compte que le GRECS ont de la mémoire !!

    RépondreSupprimer
  3. Cette terrible quenelle dans le fion des grecs. De toute façon toute la masse de mougeon sur Terre y passera très bientôt.

    Je pensais que Tsipiras se ferait descendre pour insoumission, évidemment avec une mise en scène mais ptet que ça juste un clodo qui le tuera, 'fin son clone.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est très possible! quand tu joue dans la cours des grand ! ce qu'il a fait ressemble a de la trahison !
      avec cette entente c'est le fin de la GRÈCE ,ON A DÉJÀ COMMENCÉ A PILLÉ ET PRIVATISÉ SES INSTITUTIONS !
      CA NE PASSERAS PAS DANS LA GORGE DES GRECS !

      Supprimer