jeudi 9 juillet 2015

Farage, Verhofstadt, Tsipras, ambiance électrique au parlement Européen


Guy Verhofstadt, ancien premier Ministre Belge et président du groupe parlementaire « Alliance of Liberals and Democrats for Europe » (ALDE) donne une véritable leçon au premier Ministre Grec, Alexis Tsipras : « Je dois vous dire que je suis en colère parce que vous parlez de réformes mais nous ne voyons jamais de propositions concrètes ! »

Guy Verhofstadt se permet d’énumérer les cinq reformes à mettre en place immédiatement en Grèce :
  1. mettre fin au système clientéliste en Grèce
  2. dégrossir le secteur public
  3.  transformer les banques publiques en secteur bancaire privé
  4. ouvrir les marchés publics et les professions pour les jeunes
  5. arrêter les privilèges en tout genre en Grèce






Tsipras au Parlement européen : les extraits par LCP
Alexis Tsipras répond





C’est ensuite au tour de Nigel Farage, président de l’UKIP, de parler directement au premier Ministre Grec : « C’est le moment de sortir de la zone euro la tête haute. Reprenez votre démocratie, reprenez le contrôle de votre pays, donnez à votre peuple le leadership et l’espoir qu’il cherche. »

2 commentaires:

  1. Anonyme10.7.15

    ce très cher ancien premier ministre belge qui avait promis 250000 emplois , on les attend toujours ?????

    RépondreSupprimer
  2. ET LE RÊVE SE CONTINU ENCORE ET ENCORE !!LES MOUTONS HUMAIN AIME LE MENSONGE ET LA MANIPULATION !

    RépondreSupprimer