jeudi 9 juillet 2015

BENJAMIN FULFORD 6 juillet 2015


BENJAMIN FULFORD - La Grèce a dit NON

Traduction de Benjamin Fulford sur http://galaxie109.blogspot.fr/

Des négociations Top secrètes continuent alors que le vote "Non" des grecs met de la pression sur l'oligarchie occidentale à se rendre

Le manquement de la Grèce, et le vote subséquent des grecs à dire «Non», à plus de paiements au prix du sang aux banquiers, a ajouté un sentiment d'urgence aux négociations en cours, pour un nouveau système financier, selon des sources asiatiques et occidentales.

Au même moment, la mafia Khazarian a recours à des menaces de plus en plus futiles, et des incidents terroristes fabriqués, dans une tentative de conjurer son éviction inévitable du contrôle bancaire.

Le fait que 61% des citoyens grecs ont voté pour refuser de payer pour les erreurs téméraires des banquiers, indique qu'une majorité de la population au niveau de la population de ce pays, connaît maintenant la nature criminelle du système bancaire occidental.

Le fait est, que le peuple grec sait maintenant, qu'ils ne sont pas responsables légalement, des dettes contractées par les banquiers joueurs Mafiosi, en conséquence, ils ne vont donc pas les payer.

Cela a mis en mouvement le premier domino, qui mènera inexorablement à la faillite du système bancaire Khazarian, et leur filiale criminelle connue sous le nom de la CORPORATION DES ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE.

Un manquement de la Grèce, comme mentionné précédemment, n'est que le premier domino qui sera suivi par l'Espagne, le Portugal, l'Irlande, l'Italie, la France, l'Allemagne, puis ensuite les États-Unis.

Le FMI a publié un rapport rappelant un délai de 20 ans dans les paiements de la dette grecque, en effet, si le FMI produit une liste de leurs prêts à la Grèce qui ont mal tourné, ils devront se déclarer insolvables.

Les principaux pays créanciers du monde, comme la Chine et d'autres pays asiatiques, refusent de prêter plus d'argent au FMI, car il demeure un outil de facto pour les criminels de Washington DC, qui détiennent un droit de veto sur cette institution.

La cabale de Washington DC ne peut pas renflouer le FMI ou la Banque centrale européenne, car ils sont eux-mêmes en faillite, comme on peut le voir, par le fait qu'ils manipulent les chiffres.
Ils ont gardé leur dette congelée à $ 18,112 trillions depuis qu'ils ont manqué le paiement dû le 15 Mars.

En outre, d'autres dominos ont également commencé à tomber. Dans l'agitation au sujet de la Grèce, une grande partie de l'attention du monde entier, a été détournée, par le fait qu'une autre filiale de l'AMÉRIQUE, le gouvernement nazi de l'Ukraine, a également manqué un paiement et est en faillite.

En outre, Puerto Rico, la colonie AMÉRICAINE, connue par beaucoup, comme étant le 51e État des États-Unis, a également déclaré publiquement, qu'il ne sera pas en mesure de payer ses dettes.

L'élément nouveau à ceci, est que la contagion s'est maintenant étendue à la Chine, le plus grand créancier d’une AMÉRIQUE en faillite, et donc le pays qui restera, à tenir un sac vide. Les marchés boursiers chinois ont chuté de 30%, au cours des dernières semaines, entraînés par les ventes au détail de l'investisseur.

Les investisseurs de détail savent de première main, que l'économie chinoise trébuche réellement, parce qu'ils ne trouvent pas d'acheteurs étrangers pour leurs produits industriels.

La semaine dernière, le gouvernement communiste chinois a également essayé d'obtenir des fonds, quand il a envoyé des représentants de la famille impériale Manchu, au siège de la Banque de Tokyo Mitsubishi UFJ, dans une tentative d'encaisser de véritables bonds historiques, valant plusieurs milliards de dollars, selon un officiel du gouvernement chinois.

À la banque, ils ont été accueillis par des fonctionnaires subalternes, qui ont très fortement essayé, de présenter des obstacles bureaucratiques, à l'encaissement de ces obligations.

A la fin, malgré le fait que les obligations étaient authentiques, les Chinois et les Mandchous s'en sont retournés bredouilles, car reconnaître les obligations, aurait ruiné le gouvernement japonais et le système financier japonais.

Le système financier japonais est déjà sur la corde raide, à cause de l'argent qui est drainé vers l'AMÉRIQUE, pour en retarder la faillite.

Un récent sondage réalisé par le gouvernement japonais, montre que le financement de l'AMÉRIQUE, est la raison pour laquelle, 62,4% des Japonais disent avoir des difficultés financières.

Selon des sources du Pentagone, les Russes et les Américains, ont aussi échoué, la semaine dernière, dans leurs efforts pour encaisser des instruments financiers historiques car, encore une fois, le vieux système financier est tout simplement incapable de d'honorer ses dettes authentiques, qu'ils ont engagées au fil des ans.

Voilà pourquoi, la toute première faillite d'un pays européen de l'ère après-guerre, a ajouté une nouvelle urgence aux négociations en cours, à propos d'un nouveau système financier, selon les personnes impliquées dans les négociations.

Dans les négociations clés, visant à mettre en place un système financier alternatif, les représentants de la Société Dragon Blanc ont envoyé une proposition formelle, à la Famille Impériale Japonaise et au Gouvernement Japonais, visant à la création d'un fonds de $ 7 trillions, pour financer la création d'une future agence de planification.

La Famille Impériale Japonaise, et les fonctionnaires de gouvernement, ont en principe approuvé le plan, mais ils ont demandé une proposition écrite plus détaillée. Ceci leur a été envoyé ce lundi, juste avant la mise sous presse de ce bulletin.

La proposition demande qu'une délégation du Gouvernement Japonais aille visiter le Royaume-Uni, les États-Unis, l'UE, le Vatican, Moscou, l'Union Africaine, l'Organisation de la Coopération Islamique, et d'autres centres de pouvoir, pour obtenir leur soutien officiel, à la future agence de planification (le soutien informel ayant déjà été accordé).

La future agence de planification serait très différente de la Banque Mondiale et du FMI, ou même de la nouvelle banque BRICS et de la Banque Asiatique d'Investissement et Infrastructure, en ce qu'elle disposera d'un budget de 70 fois supérieur, assez pour fournir annuellement, une valeur de 1000 $ en biens et services, à chaque habitant, homme, femme et enfant, sur la planète.

Qui plus est, tandis que la banque BRICS et la AIIB aident à isoler la faction cabale de Washington, elles fonctionnent encore, sur le modèle d'esclavage de la dette babylonienne.

En d'autres termes, ils prêtent de l'argent à intérêt, et s'attendent à être remboursés, ou alors ils viendront et saisiront les garanties.

L'agence de planification fonctionnera sur le crédit, et ne va pas exiger de remboursement, sauf qu'il y aura vérification, à savoir que les fonds sont utilisés tel que prévu et promis

Les nouveaux fonds seront protégés contre les groupes corrompus et incompétents, qui pourraient les vider ensuite.

Tout ce qui est nécessaire à l'Agence de planification pour obtenir des fonds, c'est que les gouvernements les financent, à l'aide de la monnaie émise par le gouvernement.

Bien sûr, ce faisant, cela mettrait un terme au contrôle du quasi-monopole de la mafia Khazarian, sur la création de la monnaie fiduciaire, et ainsi mettre un terme à leur régime d'esclavage de la dette Babylonienne.

Voilà pourquoi nous avons vu une nouvelle vague de menaces provenant des Khazarians. La dernière a été publiée, sur un site lié au Mossad comme DEBKA, où l'agent du Mossad, Simon Elliot (alias El Baghdadi), a menacé de faire sauter les pyramides égyptiennes et le Sphinx.

Il y a aussi eu la semaine dernière, une attaque contre l'armée égyptienne par des mercenaires israéliens, prétendant (et sans tromper personne) être "ISIS.”

Il y a eu aussi dans différents pays, de nombreux nouveaux incidents de fusillades de masse sous fausse bannière, et des événements de théâtre de rue, attribués aux «islamistes radicaux» ( i.e. Khazarians), qui ont laissé le public mondial, dans la stupeur et l'indifférence.

Par exemple, les sources britanniques ont envoyé des preuves convaincantes à cet écrivain, montrant que le tir soi-disant tunisien, de touristes britanniques, était encore une histoire montée.


Aux États-Unis pendant ce temps, un Afro-Américain a été arrêté pour avoir vandalisé une église afro-américaine, et écrit des graffitis racistes, incitant à l'assassinat des Afro-Américains.

En d'autres termes, Obama, l'esclave de maison, suit les ordres de son maître Khazarian, et essaie de commencer une guerre raciale. Heureusement, les États-Unis multi-culturel, multi-ethnique, n’offre plus de terrain fertile pour les batailles raciales.

La semaine dernière, la loge franc-maçon P2 en Italie, a envoyé un message à la Société Dragon Blanc, leur disant qu'ils en avaient plus qu'assez de Benyamin Netanyahu, et avait prévu de se débarrasser de lui, Aussitôt Que Possible.

Faisant suite au fait que les Nations Unies ont publiquement traité ce monstre de criminel de guerre, vous pouvez être sûrs que ses jours sont comptés.

Il y a aussi des signes croissants d'une attaque très systématique, contre l'Internet et l'infrastructure électrique, à l'intérieur des États-Unis.

Selon le FBI, récemment, au moins 11 attaques ont été perpétrées, contre l'internet et le réseau électrique américain, par des attaquants très sophistiqués.

Les déraillements de train, avec d'énormes explosions libérant des gaz toxiques, se produisent également à un rythme d'environ une fois par semaine, indiquant un sabotage systématique, contre l'infrastructure des États-Unis.

Le rythme des opérations de sabotage, devrait reprendre au cours des prochaines semaines jusqu'à l'automne.

À cette fin, la semaine dernière, 2 500 mercenaires nazis, hautement qualifiés, ont été déplacés de l'Ukraine au Colorado, pour des raisons encore incertaines.

Ces mercenaires se rapportent aux employés du Département d'État affilié Khazarian, et non aux forces armées US, patriotiques régulières.

Dans un développement connexe, possiblement dans ce qui semble être une tentative désespérée, pour arrêter la révolution, inspirée par les Illuminatis gnostiques contre la cabale, la police de Koganei, Tokyo, avait mis dans un hôpital psychiatrique, le Grand Maître Illuminati, Alexander Romanov.

Là, selon les membres de la famille, il avait été lourdement drogué contre sa volonté, pendant les 2 derniers mois. Un membre de sa famille affirme, qu'il agissait violemment, et de façon erratique, et attaquait les gens avec une batte de base-ball.

Selon lui, (la dernière fois que je lui ai parlé), c'est lui qui a été victime de violence, et non l'inverse. Il avait en effet, de grosses contusions sur les jambes, de la sorte résultant de coups de batte de baseball.

Quoi qu’il en soit, les sources Illuminatis gnostiques disent que des représentants arriveront au Japon, dans peu de temps pour le remplacer, dans la coordination des activités anti-cabales.


Le Société Dragon Blanc déplore la violence, et travaille fortement à titre d'intermédiaire neutre, entre les Illuminatis gnostiques et la cabale. Toutefois, si la cabale ne fait pas de véritables concessions de type jubilé bientôt; la révolution violente, sanglante et chaotique est une certitude.

2 commentaires:

  1. Anonyme9.7.15

    Tout à fait d'accord encore une fois avecFulford.
    Personnellement je n'écoute pas les avis à droite à gauche ( TV ou forum ou site ) concernant si oui ou non le référendum du non est une arnaque ou pas, que le vote est utile ou pas, je pense par moi même.
    Explication voici mon avis ( aucun souci si quelqu'un pensera autrement mais moi je garde ma position ) :

    Il fallait un NOn, pour que le premier domino s'écroule qui fera sortir la Grèce de L'Europe sinon la cabale deviendrait trop puissante. Nous ne savons pas tout ( mis à part que la cabale veut la Grèce à ces genoux ) par d'autres forces ou plutôt un autre clan ne veut plus ce NOM et agissent par divers moyens et le premier été de passer un référendum de dernière minute qui aide le clan qu'on ne connait pas ( avec les dragons blancs ) anti NOM.

    Un référendum est utile et est différent, ce n'est pas un vote traditionnel qui lui ne sert à rien , ( pas une élection pour voter un parti politique ou un homme politique, je ne vote pas ) car ou il est mis en application ou ne l'est pas ( comme en France pour L'Europe qui a été utile car cela permis de voir à des gens que Sarkozy se moque de la démocratie ) . Les référendums sont mis au placard depuis en France. Le référendum à l'époque pour ou contre les Canaks ( indépendance ) sont utile mais nous n'en verrons plus ou très peu.

    Nous voyons que Bruxelles et les USA sont embarrasser depuis ce référendum, et ils ont mis tous les médias mais tous pour le oui. Est ce une comédie ?
    Même François Asselineau je le met dans le même sac du gratin du NOM, car c'est un homme politique.
    Hier Obama et Valls nous ont fait la morale que les Grecs veulent que leurs pays restent dans L'Europe et qu'on doit les écouter. On remarque qu'ils ont peur que la Grèce s'échappe de l'Euro. Alors arnaque ce référendum ?

    Fulford est au plus près de la cabale grâce au dragon blancs, c'est une mine d'information sans pareil. Nous verrons si la Grèce sortira ou non ( surement pas de suite ), nous verrons si je me suis trompé et pareil pour notre ami Fulford. Les paris sont ouvert.

    RépondreSupprimer
  2. selon moi votre déduction est juste !

    RépondreSupprimer