vendredi 12 juin 2015

Un garçon a vaincu l’autisme en supprimant les produits laitiers et le gluten. Des preuves solides relient les vaccins et l’autisme


Le taux d’autisme est en hausse dans le monde et beaucoup commencent à se poser des questions sur la façon dont ils peuvent mieux traiter ou remédier aux symptômes pour augmenter la qualité de vie. 

Dans un cas particulier, un jeune garçon du nom de Ethan Fox a commencé à montrer des signes forts de rétablissement de l’autisme quand son régime a été modifié afin de ne plus inclure de gluten et de produits laitiers. Les parents d’Ethan ont agi sur les conseils du Dr Kenneth Bock qui est un spécialiste de l’autisme et l’auteur de Healing The New Childhood Epidemics. Autism, ADHD, Asthma and Allergies. Il semblerait que modifier le régime alimentaire d’un enfant autiste en n’incluant plus de gluten ni de produits laitiers peut aider 60% des enfants atteints d’autisme.
La vidéo ci-dessous couvre l’histoire en détail alors assurez-vous de la consulter pour plus d’informations sur ce cas précis.



Vous pouvez afficher les sous-titres en français. Appuyez sur lecture et sous-titres puis allez dans options sous-titres « oui » , puis traduire en français

Il y a beaucoup d’inquiétude sur le fait que l’augmentation de l’autisme soit directement liée à la hausse des vaccins depuis le début des années 1990. Bien que cette théorie ait été discréditée à plusieurs reprises par les services de santé publique, de nombreuses études indépendantes confirment le lien, ce qui suggère que les services de santé publique ont des intérêts personnels dans la poursuite de leurs pratiques. Beaucoup de chercheurs dans le domaine croient fermement que le calendrier vaccinal actuel est dangereux et que les professionnels de santé ferment les yeux sur les résultats réels et factuels. De nombreux arguments contre l’approche grand public de cette recherche est qu’ils n’ont pas correctement étudié ou testé le lien entre l’autisme et les vaccins et tirent donc des conclusions de façon irresponsable.

L’autisme aux Etats-Unis seulement a augmenté de plus de 2700 pour cent depuis 1991. C’était à ce moment que les vaccins pour les enfants ont doublé, et aujourd’hui encore, nous voyons encore une augmentation du nombre de vaccinations. Avant 1991, 1 enfants sur 2500 étaient diagnostiqués d’autisme alors que maintenant 1 enfant sur 91 sont diagnostiqués. [3] Bien que les recherches de l’épidémiologiste Tom Verstraeten et du Dr Richard Johnston, immunologiste et pédiatre de l’Université du Colorado, ont toutes deux déterminé que le thimérosal était responsable de la hausse soudaine des cas d’autisme, leurs conclusions ont été rapidement rejetées par le CDC. [4]



Le graphique illustre le lien entre le vaccin ROR et l’augmentation de l’autisme.

De nouvelles recherches sur le lien entre un régime sans gluten ayant des résultats positifs pour les enfants autistes sont promues par l’étude axée uniquement sur la thérapie alimentaire pour les enfants atteints d’autisme. J’ai inclus un lien vers l’étude dans les sources, ci-dessous voici un extrait du résumé de l’étude. [5]

« Nous rapportons l’histoire d’un enfant atteint d’autisme et d’épilepsie qui, après une réaction limitée à d’autres interventions suite à sa régression dans l’autisme, a été placé sur un régime sans gluten et sans caséine, après quoi elle a montré une amélioration marquée des symptômes autistiques et médicaux. Par la suite, après le début de la puberté, des crises d’épilepsie ont commencé et après avoir échoué à atteindre le contrôle complet des crises d’épilepsie pharmacologiquement elle a été placée sur un régime cétogène qui a été personnalisé pour poursuivre le régime sans gluten et sans caséine ». [5]

Lisez les 15 études PubMed


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire