mercredi 24 juin 2015

Terrain à vendre, exposé plein sud, 11 millions d’hectares


La plus grande propriété du monde, d'une surface équivalente à la Bulgarie, s’apprête à être vendue en Australie. Pour devenir propriétaire des dizaines de terrains qui la constitue, il faudra s’acquitter de 290 millions d’euros, soit 26 euros l'hectare (10.000 m²).




La propriété n'appartient ni à un Etat ni à une entreprise, encore moins à une quelconque monarchie. Depuis plus de 100 ans, c'est la famille Kidman (non, pas comme Nicole...) qui s'occupe de ces terres. Dédiées aux troupeaux et à l'élevage, elles produisent 1,3% de la totalité du bœuf australien.

A l'heure actuelle, près de 150 personnes y vivent encore. La propriété de 11 millions d'hectares (110.000 km², soit 1 045 fois Paris) abrite notamment la plus vaste station d'élevage du monde, « Anna Creek Station », créée en 1863. La superficie de cette "parcelle", 23.000 km², est supérieure à celle d'un pays comme Israël par exemple. L'exploitation compte encore quelque 3.000 têtes de bétail.

La bataille des chéquiers

Relayé par différents médias anglo-saxons, cette vente n'est pas anodine puisqu'il faut compter une semaine pour explorer et inspecter l'ensemble des terrains en avion. Située dans le sud de l'Australie, la propriété a vu défiler de nombreux investisseurs étrangers : Chine, Canada, Etats Unis, Amérique du Sud et Indonésie.

Du côté australien, ce sont principalement des familles fermières et des fonds de pension qui ont été attirés par ces terres. Greg Campbell, directeur général de Kidman & Co., a déclaré à l'antenne australienne du Daily Mail que la liste d'acheteurs allait bientôt être circonscrite à six personnes.

Source : http://www.latribune.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire