mardi 16 juin 2015

L'UE peut accueillir un million de réfugiés selon l'ONU


L'Union européenne est en mesure d'accueillir un million de réfugiés, a estimé lundi le Haut Commissaire aux Droits de l'Homme pour les Nations Unies, Zeid Ra'ad Al Hussein.

L'Union Européenne a les « moyens de donner asile, sur un certain nombre d'années, à un million de personnes réfugiées venant de zones de conflits en Syrie et ailleurs », a-t-il affirmé devant le Conseil des droits de l'Homme de l'ONU à Genève, soulignant que ces migrants « ne sont pas des criminels ».

Cela ne représenterait que 0,2 % de sa population, alors qu'au Liban, les réfugiés constituent 26 % de la population, a-t-il précisé.

Les migrants « qu'ils aient ou non des visas, sont des gens qui ont les mêmes droits humains que nous tous ici », a-t-il dit devant les quelque 750 participants à ce Conseil.

Le Haut-commissaire a salué par ailleurs l'approche « plus globale » de l'UE en matière de migration, mais aurait souhaité des « pas plus audacieux ».

Les politiques en échec

Le Canadien François Crépeau, rapporteur spécial des Nations unies sur les droits de l'homme des migrants, a souligné de son côté l'échec des politiques répressives à contenir les flux migratoires et a comparé cela à l'échec de la prohibition de l'alcool aux Etats Unis.

« Il faut tirer les leçons de la prohibition aux États-Unis, quand la mafia créée par l'interdiction de l'alcool a seulement pu être vaincue lorsque la vente de l'alcool a été légalisée, régulée et taxée », a-t-il dit, plaidant pour une ouverture contrôlée des frontières.

François Crépeau a rappelé que durant les années cinquante et 60, des millions d'Africains et de Turcs ont traversé la Méditerranée pour trouver un travail en Europe. « Personne n'est mort ou n'a été victime d'un trafiquant, il y avait des contrôles aux frontières partout, mais le cadre général était celui d'une mobilité facilitée, avec des visas facilement accessibles et des billets de ferry bon marché », a-t-il dit.

100 000 migrants en 2015

Lundi, l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) a annoncé que les corps de 18 migrants d'Afrique subsaharienne, morts de soif et d'épuisement, ont été découverts au Niger dans le désert.


De janvier à la fin mai 2015, plus de 100 000 migrants ont traversé la Méditerranée et 1 865 se sont noyés, selon l'OIM.

3 commentaires:

  1. Le terme réfugier donne mal au coeur . Vous savez ? que nous habitons une sfere , un rond ? sent début ny fin ? non , lesprit se limite a se quil voie . des murs et encore des murs

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme17.6.15

    Ou comment la population européenne va commencer à ruer dans les brancards et s’organiser en milice expéditive, la guerre civile arrive.....

    RépondreSupprimer
  3. Anonyme25.6.15

    la venue des immigrés est encouragée par les dégénérés, chacun a de la place dans ce bas monde, commençons donc par l'Elysée saisie des biens immobiliers de tous les politiques, au maroc hollande vient d'acheter 15 hectares avec piscine , c'est un ami marocain qui m'en parlait dernièrement, que tous les marocains saississent ces biens achetés avec de l'argent contrefait, palace de BHL, Lang, Barnier, Strauss Khan et compagnie, etc. etc.

    RépondreSupprimer