lundi 8 juin 2015

Lord Rees, astronome: 'Le premier contact avec un extraterrestre viendra d'une machine'


Je pense qu’il est très probable que dans quelques siècles, les machines disposeront d’une intelligence supérieure parce qu’il leur sera plus facile de se déployer au-delà de la Terre, parce qu’elles ne sont pas organiques et que la plus grande partie de l’exploration spatiale sera réalisée par des machines, et non par des humains ».

Cette déclaration, c’est celle que le professeur astronome Lord Rees a faite au cours du Festival de science de Cheltenham. Rees pense que le premier contact avec un extraterrestre viendra probablement d’une machine vivant hors du système solaire, et que la plus grande partie de l’exploration spatiale de l’univers sera effectuée par des  machines, parce qu’elles ne sont pas limitées par les conditions physiques de l’espace comme peuvent l’être les hommes et les autres êtres vivants, et qu’elles pourront donc se déployer plus facilement hors de la Terre.

Le premier signal qui sera capté ne viendra donc probablement pas d’un être vivant, comme le décrivent souvent les films de science fiction, mais plus vraisemblablement d’une machine. « Si l’on détecte un signal SETI ('Search for Extra Terrestrial Intelligence', recherche d’une intelligence extra-terrestre) il proviendra plus vraisemblablement d’une machine, plutôt que d’une créature organique », a affirmé l'astronome. 

La dernière mission d’exploration spatiale habitée est la mission Apollo 17, qui date de 1972. Rees pense que nous ne verrons plus jamais de mission de ce genre, parce qu’elles étaient largement soutenues par la compétition que se livraient les Etats-Unis et l’Union Soviétique. Il croit que désormais, les grandes explorations spatiales seront le fait d’aventuriers individuels, tels qu’Elon Musk, qui a récemment fait part de ses ambitions de coloniser la planète Mars. Pour s’adapter à des environnements étrangers hors du système solaire, ils devront utiliser la technologie, et c’est qu’il appelle « l’ère post-humaine » :


D’ici la fin de ce siècle, des gens partiront vivre loin de la Terre. Nous leur souhaiterons bonne chance pour qu’ils adaptent leur progéniture qui aura besoin d’adaptations génétiques. Ce sera le début de l’ère post-humaine, parce qu’ils évolueront pour devenir une nouvelle espèce. (…) Je prédis que d’ici les 50 prochaines années, tous les corps célestes du système solaire auront été cartographiés et sondés par des machines, et que des êtres humains suivront ».

7 commentaires:

  1. Anonyme8.6.15

    Et moi je prédis que vu ta tronche de vieux débris tu va bientôt pointer au rayon alzheimer, cela nous épargneras tes visions à deux balles...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anonyme10.6.15

      je suis tout a fait d accort avec toi mdr....................... :)

      Supprimer
  2. CE PERSONNAGE SE MOQUE DE NOUS !
    NIMPORTE QUOI !

    RépondreSupprimer
  3. Anonyme9.6.15

    Ces quoi ces conneries là, les Planètes de tout le système sont non seulement cartographiées mais certaines sont aussi habité. Les colonies ça vous dit quelques choses? le contact a déjà eu lieu. Pourquoi vous postez cette article ici, on se croirais en plein flashback version 1980!

    RépondreSupprimer
  4. Anonyme9.6.15

    Je suis le Rasetsu, je vais devorer ce fils de p. de vieux croulant demoniaque qui nous prends pour des cons!

    RépondreSupprimer
  5. Anonyme9.6.15

    Merde c’est Marcel Amont qui s’y met maintenant !

    RépondreSupprimer
  6. .... interview datant de 1982 ... ça explique tout !!!

    grolol;-+)

    RépondreSupprimer