vendredi 19 juin 2015

Bill Gates annonce le développement d’une pilule de contraception unique pour les femmes


Bientôt le remplacement de la pilule journalière pour les femmes?

La fondation Bill Gates fait parler d’elle en ce moment après le don d’une subvention de 5 millions de dollars à un centre de recherche de l’Oregon pour créer une pilule unique contraceptive sans chirurgie.

D’après la fondation, cette subvention sera utilisée pour développer une nouvelle méthode contraceptive à la fois sûre et longue dans le temps, idéale par exemple pour une femme ayant déjà une famille et ne désirant pas avoir plus d’enfants.

Il s’agirait là d’une vraie avancée médicale notamment pour ces femmes qui ont déjà assez d’enfants où qui ne désirent pas en avoir. Il en serait fini de la pilule journalière, des préservatifs avec leurs conjoints ou du changement régulier de leurs implants. Cependant, l’annonce de cette subvention n’a pas été accueillie sans critiques notamment de la part des mouvements pro-vie. D’après eux, une telle pilule pourraient être mal utilisée, par exemple pour contrôler la reproduction chez telle ou telle catégorie de population.

Le gynécologiste Jeffrey Jensen, chef du département de recherche à l’Oregon Health & Science University réfute les théories de ses opposants:

Notre but est très simple: faire de chaque grossesse un événement prévu et voulu

Le docteur cite d’ailleurs une étude selon laquelle la moitié des femmes en Ouganda ne voudraient plus tomber enceinte alors que seulement 2% de la population aurait accès à des contraceptifs permanents.

Mais ce n’est pas la seule solution technologique que la fondation Bill Gates explore actuellement. L’année dernière, ils avaient déjà annoncé une subvention de 6.7 millions de dollars pour une start-up développant des micro-implants permettant de délivrer ou non la substance contraceptive en tant voulu et qui pourrait durer jusqu’à 16 ans. La puce pourrait d’ailleurs être mise sur le marché dès 2018.

La possibilité d’activer ou non la puce permet une certaine flexibilité pour ceux qui veulent planifier leur famille – Robert Farra, président de MicroCHIPS & chercheur au MIT

La puce devrait mesurer environ 2cm * 2cm * 0.7cm et fonctionne en injectant chaque jour 30 microgrammes d’une substance hormonale dans le flux sanguin grâce à une minuscule charge électrique. L’avantage évident de cette solution comparée à une solution définitive est que la contraception peut être arrêtée à tout moment.

A ce jour, la technologie est là, il faut maintenant s’assurer qu’elle est sans danger pour les individus. Une phase de test a déjà commencé, et à l’issue de laquelle, on l’espère, les nouvelles solutions seront sans dangers pour toutes les femmes dans le monde.

La Fondation du milliardaire ne s’arrête d’ailleurs pas aux femmes. Ils donnent également de l’argent pour le développement de préservatifs plus confortables et à la recherche pour la contraception chimique pour les hommes.

Après plus de 55 ans de domination de la pilule contraceptive sur le marché, avoir des options plus pratiques, moins chères et plus adaptées à ce que veulent les femmes pourrait vraiment être une vraie avancée dans le domaine de la santé. A suivre donc…


Source : ScienceAlert   publié sur   http://www.toolito.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire