jeudi 14 mai 2015

Robotic Kitchen, un étonnant robot capable de cuisiner tous les plats dont vous rêvez


Un robot qui cuisine. On ne parle pas là d'un simple mixeur, mais de deux mains automatisées qui concoctent sans votre aide de bons plats en prenant exemple sur les plus grands chefs.

Il ne devrait pas être le star de Top Chef de suite, mais il pourrait bien se faire une place de choix parmi les cuisiniers. La société Moley Robotics vient de dévoiler sa dernière invention et elle vaut le détour. Il s'agit d'un robot capable de concocter des petits plats pour votre plus grand plaisir et celui de vos papilles gustatives.


Un chefs robot dans les cuisines by alalumieredunouveaumonde


video

Plutôt qu'un robot, il s'agit surtout d'une paire de mains robotiques. Des mains qui s'appliquent, puisqu'elles sont capables de refaire les mêmes gestes qu'un chef professionnel. Attendu pour 2017, selon Factor-Tech, ce robot baptisé Robotic Kitchen sera en mesure de confectionner près de 2.000 plats grâce aux compétences cataloguées dans ses circuits.

Pour faire des plats sans mettre la main à la pâte 

Concrètement, l'utilisateur n'aura qu'à choisir le plat et intimer l'ordre à ces mains robotiques de le réaliser. Ce robot pourrait ainsi être un vrai succès du fait de la simplicité d'utilisation. À l'aide d'un simple smartphone, on pourrait activer à distance ce robot et le mettre au travail pendant que l'on s'adonne à d'autres activités.

Pratique pour ceux qui ne sont jamais enthousiastes à l'idée de faire la cuisine. Et cela permettra aux paresseux de varier les menus, une fois qu'ils auront épuisé les livraisons de pizzas, sushis et burgers. Cependant, ces mains automatisées ne s'habituent pas seules à l'environnement : une cuisine entièrement automatisée a été mise en place.

Pour permettre aux mains de ramasser les ustensiles, remuer les aliments ou simplement pour des questions de sécurité, la cuisine a été conçue et aménagée spécifiquement pour ce robot.

Côté technique, les mains robotiques contiennent 20 moteurs et 24 articulations. Côté fonctionnement, un chef équipé de 129 capteurs à été enregistré en 3D afin de connaitre exactement les mouvements à faire pour préparer un bon petit repas.

Pour devenir un meilleur cuisinier 

Ce n'est pas la première fois qu'un robot entre ainsi dans la cuisine. Mais selon les créateurs de cette technologie, c'est bien la première fois qu'un robot est aussi évolué dans cette tâche. Le but est simple, rendre notre vie plus facile, de l'aveu de Mark Oleynik, le fondateur de Moley Robotics.

Et pour ceux qui veulent garder la main sur la cuisine, il évoque une autre utilité du robot à Factor-Tech. "Ce n'est pas seulement un dispositif d'économie du travail, c'est une plate-forme pour notre créativité. Il peut même nous enseigner comment devenir de meilleurs cuisiniers".

À terme, les développeurs espèrent créer une banque de données, semblable à l'App Store, qui permettrait aux possesseurs de ce robot de télécharger de nouvelles recettes ou de nouvelles instructions.

Le groupe souhaite commercialiser les premiers modèles d'ici deux ans. Le prix d'installation d'un tel module devrait coûter entre 10 et 15 000 euros.

On croit deviner que ces deux mains automatisées risquent de coûter un bras.


Source : http://www.maxisciences.com


2 commentaires:

  1. Anonyme15.5.15

    Une telle machine ne fait qu'exploiter la faiblesse des êtres détestant s'adonner à l'art culinaire et ignorant les bienfaits des plats préparés à la maison.

    Quant aux initiateurs, ingénieurs et techniciens qui ont développé ce robot, ils n'ont pas encore compris ce que signifie réellement l'expression familière "cuisiner avec amour"... Ils ne savent pas qu'un cuistot transmet vibratoirement une énergie subtile à la transformation culinaire... Ce genre d'humains rejettent les pratiques ancestrales comme celle de faire impérativement tremper les céréales avant broyage ou cuisson ; c'est à cause d'eux que les meuneries ont été abandonnées au profit des minoteries ; c'est à cause d'eux que les huiles de tournesol et d'olive sont devenues instables à la cuisson (donc toxiques) ; c'est à cause d'eux qu'il y a autant de nourritures aussi impropres à la digestion dans le commerce ordinaire et biologique.

    Franchement, il est impossible que ces bras automatisés parviennent à surpasser le travail d'un cuisiner humain qui sait appliquer une recette tout en la personnalisant et en y mettant du cœur. Parce que les programmeurs eux-mêmes sont incapables de doter la mémoire artificielle de données subtiles qu'ils ignorent, i.e. la passion de l'art culinaire, les gestes et les multiples petits secrets qui se transmettent d'humain à humain.

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme15.5.15

    Beaucoup vont ce ruer sur ce robot quand il sera dans le commerce parce qu'ils diront qu'ils n'ont pas le temps de cuisiner. Le capitaliste amène à plus de travail de fatigue et le citoyen n'a plus de temps pour cuisiner d’où les plats cuisinés en boite qui sont en hausse.

    RépondreSupprimer