mardi 12 mai 2015

Logement : allez-vous dire "adieu" à vos APL ?


Vous habitez dans un logement un peu plus grand grâce aux aides de l'Etat ce qui vous permet d'avoir un peu plus d'espace et une meilleure vie ? Attendez-vous au pire. Dans sa recherche infinie d'économies le gouvernement pense à réduire l'Aide Personnalisée au Logement (APL) et de la moduler en fonction de critères plus stricts. 3 grands axes sont à l'étude.

Le gouvernement veut réduire les aides au logement

Le gouvernement a un objectif : réduire les dépenses de l'Etat de 15 milliards d'euros pour rentrer dans les clous de Bruxelles. Et le gouvernement a un moyen : réduire de 1 à 2 milliards d'euros par an les aides au logement versées aux familles françaises. Naturellement cela se fera sur le dos des ménages mais peu importe : Bruxelles passe avant tout.

Le Journal Du Dimanche et BFM Business dévoilent ainsi les trois axes majeurs sur lesquels planche le gouvernement. Autant de manières de réduire le budget mensuel des ménages dédié au logement.

Comment le gouvernement va-t-il réduire les aides ?

La manière la plus simple pour réduire les APL est celle de... les restreindre aux ménages les plus pauvres. Et pour ce faire, c'est facile : il suffit de serrer les vis au niveau des paramètres qui permettent de se voir attribuer ces aides : revenus du ménage, taille du logement, nombre de personnes dans le foyer...

Un logement trop grand pourrait également faire l'objet d'une interdiction d'aides. Ainsi le gouvernement pourrait empêcher que les aides ne soient utiliser pour du luxe... mais risque de contraindre certaines familles à déménager et à réduire leur logement d'une pièce... ce qui se ferait sans doute sur le dos des enfants.


Les étudiants, de leur côté, pourraient se retrouver à devenir un foyer fiscal à part entière pour toucher les aides au logement. En devant déclarer des impôts, ils devront également déclarer combien leur donnent leurs parents... et ces derniers auront une demi-part en moins pour la déclaration de revenus.

1 commentaire:

  1. Anonyme14.5.15

    pas de problème j'ai plus d'apl il me restera presque plus rien de mon revenu minimum donc : je ne consomme plus !!! ha ha ha oui je sait je suis insignifiant le problème c'est qu'on est des millions d'insignifiant ... je sent la reprise pas vous ?

    RépondreSupprimer