jeudi 21 mai 2015

Factures salées de taxi : Agnès Saal recasée au ministère de la Culture


[La Caste exemplaire] Agnès Saal recasée au ministère de la Culture

Elle sera sans doute appelée un jour à l’Elysée pour un poste de conseillère ou de chargée de mission… La « République exemplaire » fait toujours preuve de générosité et d’indulgence à l’égard de ses brebis égarées. 

« L’ancienne directrice de l’Ina, poussée à la démission par le scandale de ses 40 000 euros de taxi en dix mois, a trouvé un point de chute.


L’ancienne directrice de l’Institut national de l’audiovisuel (Ina), Agnès Saal, a trouvé un point de chute au ministère de la Culture, selon des informations du Monde. Et a obtenu un poste de chargée de mission sur les questions de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences. À vos souhaits ! Fin avril, la révélation de l’ampleur de ses frais de taxi, qui dépassaient 40 000 euros en dix mois, dont 6 700 pour son fils, alors qu’elle disposait d’une voiture de fonction avec chauffeur, l’avait contrainte à démissionner de son poste à la tête de l’INA.

Poste inédit

Au ministère de la Culture, où elle a déjà été en poste sous le gouvernement Jospin, de 1997 à 2001, Agnès Saal revient en tant que chargée de mission sur les questions de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, un poste qui n'existait pas auparavant.

Par ailleurs, Laurent Vallet, directeur général de l'Institut pour le financement du cinéma et des industries culturelles (Ifcic), a été nommé mercredi en conseil des ministres à sa succession à la tête de l'INA. Cet administrateur civil, âgé de 45 ans et diplômé de Sciences Po, HEC et l'ENA, était depuis 2002 le directeur général de l'Ifcic, établissement de crédit créé en 1983 qui vise à faciliter l'accès au crédit des entreprises culturelles. Fin 2013, il avait rendu un rapport sur les relations producteurs-diffuseurs, proposant notamment d'accorder aux chaînes de télévision des droits sur la revente des programmes si elles les financent au moins à 70 %.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire