mercredi 15 avril 2015

Les USA examinent les permis expirés de Nestlé en... 1988


Les autorités fédérales américaines veulent savoir pourquoi le groupe basé à Vevey bénéficie de permis expirés depuis des décennies pour exploiter de l'eau en Californie.

Le Service américain des Forêts a confirmé qu'il allait faire une priorité de son examen visant les permis expirés de Nestlé. Ces derniers permettent au groupe suisse d'exploiter l'eau en Californie, un Etat qui souffre actuellement d'une sévère sécheresse.


Nestle Waters North America pompe de l'eau dans les sources du Strawberry Canyon dans le nord de San Bernadino. Et la transporte par une canalisation qui traverse une forêt fédérale pour être embouteillée. Or ce permis de transit a expiré en... 1988, a découvert le journal californien The Desert Sun.

Les autorités se réveillent

Une autre autorisation fait également grincer des dents en Californie. L'agence de l'eau de Cucamonga Valley pompe de l'or bleu dans les sources du Deer Canyon, également dans une forêt fédérale, et le revend à Nestlé qui l'embouteille. Or le permis d'exploitation est échu depuis 1994!

Les autorités américaines se sont réveillées alors que la Californie multiplie les mesures d'urgence pour faire face à une sécheresse historique. Comme l'a indiqué Jody Noiron, superviseur de la forêt fédérale de San Bernardino, ces dossiers se trouvent désormais tout en haut de la pile des sujets à traiter en priorité.

Le service ne s'est pas soucié de ces renouvellements durant plusieurs années, ses responsables expliquant avoir été suffisamment occupés par des projets plus prioritaires.
Une procédure lourde

Des voix s'élèvent en Californie pour que Nestlé interrompe immédiatement l'exploitation des sources de Strawberry Canyon et de Deer Canyon. Les autorités envisagent d'imposer des conditions intermédiaires pendant le processus de renouvellement de ces autorisations.

Or cette procédure requiert un examen de l'environnement, conformément au National Environmental Policy Act (NEPA), dont la durée peut dépasser les deux ans...


Jane Lazgin, porte-parole de Nestle Waters, a indiqué que l'entreprise allait coopérer avec le Service des forêts durant la procédure. Nestlé est le principal producteur d'eau en bouteille aux Etats-Unis.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire