lundi 23 mars 2015

Un repaire nazi secret découvert en Argentine


Comme on peut le lire sur le site argentin Clarin, vidéo à l'appui, des archéologues argentins ont découvert une collection de ruines en pleine jungle. Ils soupçonnent ces décombres d'avoir servi de cachette secrète construite par les nazis après la Seconde Guerre mondiale. 





Une équipe d'archéologues étudie les restes de trois bâtiments situés dans le parc Teyu Cuare dans le nord de l'Argentine vers la frontière avec le Paraguay, a rapporté dimanche le journal Clarin. 

Les chercheurs de l'Université de Buenos Aires ont trouvé cinq pièces allemandes frappées entre 1938 et 1941 et un fragment de plaque de porcelaine portant l'inscription "Made in Germany".

"Projet secret"
"Apparemment, au cours de la Seconde Guerre mondiale, les nazis avaient eu le projet secret de construire des abris pour les hauts dirigeants en cas de défaite dans des sites inaccessibles, au milieu des déserts, dans les montagnes, sur une falaise ou au milieu de la jungle comme c'est le cas ici", a déclaré le chef de l'équipe des archéologues Daniel Schavelzon.

Mais en Argentine, il n'a pas été nécessaire de se cacher pour ces anciens nazis. Des milliers de nazis, de fascistes croates oustachis et des fascistes italiens sont arrivés en Argentine avec la bénédiction du président Juan Peron, qui a dirigé la nation de 1946 à 1955 et de nouveau brièvement dans les années 1970, selon le Centre Simon Wiesenthal. 

Plusieurs nazis localisés en Argentine
En 1960, le dignitaire nazi Adolf Eichmann, qui a participé à mettre en place tous les rouages du génocide, a été capturé à Buenos Aires par une équipe de commando israélien et ramené en Israël où il a été exécuté. 

Parmi les autres nazis qui avaient cherché refuge en Argentine, Josef Mengele, Martin Bormann, Walter Kutschmann, Josef Schwammberger, Eduard Roschmann, Wilfred Von Four, et Alois Brunner y ont été localisés.

Source : http://www.7sur7.be

1 commentaire: