mercredi 18 mars 2015

L'industrie pharmaceutique a versé 245 millions d'euros de cadeaux aux médecins depuis 2012


Les laboratoires pharmaceutiques ont dépensé plus de 245 millions d'euros en cadeaux et plus encore au travers de quelque 230.000 contrats avec des professionnels de santé, surtout des médecins, entre janvier 2012 et juin 2014, a affirmé mardi l'association Regards Citoyens.



Les laboratoires pharmaceutiques sont décidément très généreux. Entre janvier 2012 et juin 2014, ils ont versé plus de 245 millions d'euros de "cadeaux" à des médecins, des pharmaciens, des infirmiers et des dentistes, selon l'association Regards Citoyens, qui a décortiqué les déclarations obligatoires faites par les labos.

Depuis que les entreprises pharmaceutiques ont l'obligation de déclarer tous les avantages en nature et en espèces qu'elles versent au-delà de 10 euros, Regards Citoyens en a recensé plus de 2,5 millions en 30 mois. Ces "cadeaux" recouvrent essentiellement des repas, ainsi que des frais de transport, d'hébergements et d'invitation à des congrès. On y trouve aussi des dons de matériels médicaux, de soutien à des actions de formation ou encore de vins et de chocolats.

Les trois laboratoires les plus généreux sont le suisse Novartis (17,9 millions d'euros), le français Servier (14,4 millions d'euros) et le britannique GSK (11,7 millions d'euros). Le numéro un français Sanofi arrive en septième position (6,9 millions d'euros).


Les étudiants en médecine également concernés

Regards Citoyens a par ailleurs dénombré près de 233.000 conventions donnant lieu à la rémunération d'un professionnel de santé par un laboratoire, principalement pour leur participation à un congrès, à une étude de marché, à une action de formation ou de recherche. L'américain MSD arrive largement en tête dans cette catégorie, avec plus de 42.000 conventions, devant l'allemand Boehringer-Ingelheim (28.000) et le britannique AstraZeneca (19.800).

Certaines entreprises ont publié par erreur le montant de ces contrats, dont l'allemand Bayer, qui versait entre 10.000 et 40.000 euros par convention, le record étant détenu par le français Eurofins Optimed, qui a versé 70.200 euros à un psychiatre. Regards Citoyens a également publié la liste des 5000 principaux bénéficiaires : c'est un chirurgien qui occupe la première place. En 8 contrats, il a récolté 82.781 euros. En raison d'un avis de la CNIL, l'anonymat des médecins est préservé. 


Plus de 82% de ces avantages et conventions ont bénéficié à des médecins. Les pharmaciens et leurs préparateurs arrivent loin derrière (6,7%), suivis des infirmiers (4,5%) et des dentistes (1,6%). Les futurs prescripteurs ne sont pas oubliés : 2,2% des cadeaux et contrats ont concernés les internes et autres étudiants.

4 commentaires:

  1. Anonyme19.3.15

    les médecins ont tué mon père avec la chimio et ont détruit ma famille avec les somnifères et les anxiolytiques, j'ai du me couper de ma famille après avoir passer des décennies à essayer de leur faire comprendre et surtout à m'user pour rienmerci les labos, les médecins et les politiques

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anonyme19.3.15

      pareil pour moi les traitements ont tué mon père, et ma mère (pharmacien!) s'est gavée toute sa vie d'anxiolytiques divers et variés jusqu'à en mourir d'un AVC... J'essaye de faire comprendre à mon entourage que prendre des médicaments n'est pas la solution, ils choppent plein d'effets secondaires, mais ils ne captent pas...

      Guerric

      Supprimer
  2. Anonyme19.3.15

    J'ai perdu également ma sœur cancer du foie et remède chimio = décès , mon bof cancer remède chimio = décès, mon père aussi, les médicaments font souffrir, ce n'est pas une mort naturelle.
    Voici un lien du fils du Lucifer, un grand responsable.... au origine des médicaments, il faut le savoir Rockefeller .

    http://patrick.delsaut.perso.neuf.fr/Le_Trust_Mondial_de_la_Pharmaco-chimie.html

    RépondreSupprimer
  3. Anonyme21.3.15

    ce qu'il y a de terrible avec les somnifères, anxiolytiques, et autres antidépresseurs, c'est que c'est de la cocaïne à petite dose, ma mère en prenait depuis plus de 50 ans, petits, nous étions battus pour des raisons futiles, elle était mauvaise, méchante, négative, il y avait rarement des bons moments, les effets secondaires sont différents suivant les personnes, suivant les personnalités, en France qui ne prend pas de ces médicaments ? c'est le pays où l'on en vend le plus, triste record, il y a des personnes qui sont de véritables zombies, ils sont dans un autre monde, c'est un cercle vicieux, quand ils arrêtent d'un coup ils ont des crises d'angoisse alors ils en reprennent c'est sans fin, il faut qu'ils arrêtent tout doucement sur des années puis passer au Griffonia Simplicifolia mais cela laisse des traces, ces médicaments amènent à la maladie d'Alzheimer, aux suicides, etc. il y a de nombreuses associations en france pour essayer d'aider les malades et les familles. De nombreuses familles ont été détruites, mais les médecins ne paieront pas pour cela encore moins les labos

    RépondreSupprimer