mardi 24 mars 2015

Le premier tricordeur de Star Trek mis au point à l’Université de Tel-Aviv ?


La startup israélienne Unispectral, utilisant une technologie mise au point au Département d’ingénierie de l’Université de Tel-Aviv a développé une lentille optique doublée d’un logiciel de traitement d’image capables de transformer n’importe quel smartphone en détecteur hyperspectral pouvant analyser la composition chimique des objets à distance – et par exemple “voir” à travers le corps humain, comme le tricordeur employé dans l’univers de science fiction de Star Trek pour diagnostiquer les maladies à distance.


Unispectral - The next generation compact camera. from DaMa Studio on Vimeo.

Le nouveau concept utilise un filtre optique perfectionné et un logiciel de traitement d’image complémentaire, tout deux développés dans les laboratoires de l’Université de Tel-Aviv, améliorant la résolution de la caméra tout en réduisant le bruit de traitement de l’image. Le système est compatible avec les capteurs photographiques de la plupart des smartphones, et fonctionne aussi bien pour les séquences vidéo que pour les images fixes.

La lentille permet d’élargir le spectre des couleurs captées et de doubler la quantité de lumière saisie, le logiciel préservant la netteté de l’image. Chaque objet possède sa signature hyperspectrale, son empreinte chimique spécifique. Une fois l’image acquise, ces données sont transmises à un processeur qui analyse les composants de l’image, et renvoient les informations au smartphone.
Unispectral est actuellement à la recherche du processeur capable d’analyser les données fournies par ses images, et est en pourparlers à cet effet avec les principaux fabricants de smartphones, entreprises automobiles et organismes de sécurité. Cet “analyseur” devra être en possession d’une base de données de signatures hyperspectrales.

La technologie, capable de fournir des capacités d’imagerie hyperspectrale à n’importe quel appareil photo ou caméra, possède de multiples domaines d’applications : tous les appareils portables, la m-santé (utilisation des technologies mobiles dans le domaine de la santé) ou l’Internet des objets, évolution la plus récente de l’Internet, impliquant des échanges d’information et de données provenant d’objets du monde réel vers le réseau Internet.

Une des applications immédiates possibles serait la détection du faux lait en poudre en Chine, responsable de décès d’enfants : d’après les membres de l’équipe, la caméra d’Unispectral serait en mesure de capter l’empreinte chimique du lait afin de déterminer si elle est authentique ou fausse.
Le développement de l’invention a été financé par le fonds Momentum de Ramot, la société de transfert de technologies de l’Université de Tel-Aviv, dont les principaux investisseurs sont le groupe indien Tata, la société d’investissement Temasek, basée à Singapour et l’entreprise américaine SanDisk spécialisée dans la mémoire flash.




1 commentaire:

  1. Anonyme26.3.15

    bienvenue dans le monde de fous qui mourra à cause de toute cette technologie qu'ils ne savent pas maîtriser et utiliser à bon escient, finalement je pensais que les reptiliens qui dirigent nos dégénérés de politiques étaient odieux mais à bien y regarder de près, l'humain est un animal qui n'a pas de conscience , lui
    puisque certaines races de visiteurs veulent des humains pour manger, il est grand temps de leur donner une fournée de nos scientifiques débiles

    RépondreSupprimer