mercredi 11 mars 2015

Le gouvernement grec a demandé aux fonds de sécurité sociale de lui transférer leurs liquidités


Le gouvernement grec vient de solliciter les fonds de sécurité sociale du pays de lui transférer des centaines de millions d’euros de liquidités dont ils disposent pour être en mesure de payer les pensions et les salaires des fonctionnaires du pays, rapporte le Financial Times.

Cette décision est une conséquence du déficit de recettes fiscales au moins de janvier de cette année : le trésor grec a encaissé 23% de moins d'impôts que les 4,5 milliards d’euros prévus au budget. Du coup, le ministère des Finances rencontre des difficultés pour rassembler les 1,2 milliards d’euros qu’il devra payer au Fonds Monétaire International (FMI) le 20 mars prochain. Il doit en outre trouver 1,5 milliards d’euros pour payer les salaires des fonctionnaires et les pensions de retraites d’ici la fin du mois.

Or, les fonds de sécurité sociale détiennent 2 milliards de réserves liquides. Le gouvernement grec pourrait donc faire appel à cette somme en la faisant transférer à la banque centrale du pays, qui gère déjà 8 milliards d’euros de fonds provenant de différentes institutions publiques.

Les instances qui composaient l’ex-troïka (la Commission Européenne, le FMI et la Banque centrale Européenne (BCE) ont déjà fait savoir qu’elles approuvaient ce recours à un système de « cash pooling » pour rationnaliser la gestion des finances du pays.

Pour que cette opération soit rentable pour les fonds de sécurité Sociale, le gouvernement grec leur a proposé de rémunérer leurs capitaux avec un intérêt deux fois plus élevé que celui que leur proposent les banques commerciales.

Cependant, certaines instances se montrent réticentes : leurs cadres redoutent d’être pénalement mis en cause en cas de faillite du pays, et d’une nouvelle décote de sa dette. Mais selon un conseil juridique du gouvernement, l’Etat pourrait réquisitionner les capitaux qu'elles détiennent en invoquant une loi vieille de 60 ans qui interdit aux instances étatiques de faire conserver leurs fonds par des banques commerciales pendant plus de 15 ans. Mais il a ajouté que la BCE pourrait s’opposer à cette mesure, et qu’elle pourrait ensuite refuser d'octroyer des prêts dans le cadre de l'ELA (Emergency Liquidity Assistance) pour combler les déficits de capitaux des banques du fait des réquisitions de l’Etat.


Le ministre des Finances grec, Yanis Varoufakis, avait pourtant affirmé que le gouvernement avait assez d’argent pour faire face à ses obligations financières au mois de mars, mais il a également indiqué qu’il était possible que le Trésor public ne puisse pas effectuer les remboursements de TVA aux entreprises, et qu’il pourrait même ne pas pouvoir payer certains de ses fournisseurs.

5 commentaires:

  1. gratter les fond de tiroirs pour nourrir le peuple ,les jeux sont fait !
    nous sommes tous au bord du gouffre ,
    parce que la majorité des humains sont de bon vivant !!
    et nous avons accepté de payé un tribut aux voleurs de ce monde !
    les banquiers ,les corporations, qu'ils ont mis en place,
    et le système qu'on appelle le gouvernement ,les voleurs ,les collaborateurs ,
    les administrateurs ,verreux !!
    qui s'est transformé en abattoir ,aux mains des vampires, sans âme !
    tuer tout plaisir de vivre ,de ressentir de la joie de la paix ,de l 'amour a quelque niveau que ce soit !!
    mais ce qui les intéresses au fond, ce qui les intéressent ,c'est notre bonheur !!!!!! ,
    c'est là que les amaricains ont décidé de prendre les choses en main !!
    la mondialisation ,un sauveur est né !!
    les amaricains vont sauvé le monde !
    eux autres y savent comment faire; !!
    ,y'on parler aux anglais ,y'on parler a la Reine ,au Pape ,aux Allemands ,
    aux francais les saoudiens ,toutes du bon monde ,quoi ?
    y'on former L'Union Européenne .méchante bonne affaire !!
    tout le monde est heureux !
    enfin ,les amaricains ont mis de l'ordre dans le monde !! dam di li dam di li dam di li do !!!
    mais le méchant Poutine ,lui y a d'autres projets ???
    les amaricains sont pas content !!!
    mais ,inquiétez vous pas ,les amaricains vont les mettre au pas !!!
    tout allais bain ,et vla que la russie et 5,6, autres pays font du trouble !!
    faites vous en pas ,les amaricains vont mettre de l'ordre ,
    avec eux autres, les canons dorment pas sous les fleurs longtemps !!
    de plus ils ont l'aide de Samuel Hollande ,et de Valls dévoué a Israel et le saint homme bibi Néhtanyahu
    ne vous en faites pas ,l'ordre mondial va se réaliser !!!
    mais ,!! nous ne seront plus là pour le constater !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    sans rancune !!
    RENÉ TRUDEL



    RépondreSupprimer
  2. ils l'ont l'affaire les Amaricains! comme dirait Elvis Gratton
    J'ai toujours espoir que d'ici peu on pourra renverser la vapeur,
    et,la façon de le faire est très simple, quand on y pense?
    ça peut se faire sans violence,et sans financement,ou très peu
    suffit que tout l'monde s'y mette
    NE VOTONS PLUS
    On verra bien c'est qui les moutons!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anonyme18.3.15

      enfin un éveillé mais combien sommes-nous dans ce bas monde à ne plus voter, à se rendre insolvable, à ne plus payer d'impôt, à ne plus payer les factures d'EDF, d'Eau, d'Assurances,etc. voir OPPT France, certes c'est un nouveau paradigme, des avocats internationaux qui obéissent aux rotschild, rockfeller, et qui nous laissent la chance de repartir dans un nouvel ordre mondial "différent", peu de gens comprennent les voyous ont de beaux jours devant eux, 7 milliards d'êtres humains contrôlés par une centaine de dégénérés ?

      Supprimer
  3. ils l'ont l'affaire les Amaricains! comme dirait Elvis Gratton
    J'ai toujours espoir que d'ici peu on pourra renverser la vapeur,
    et,la façon de le faire est très simple, quand on y pense?
    ça peut se faire sans violence,et sans financement,ou très peu
    suffit que tout l'monde s'y mette
    NE VOTONS PLUS
    On verra bien c'est qui les moutons!

    RépondreSupprimer
  4. Anonyme17.3.15

    nous ne sommes pas assez nombreux à ne pas voter, à se rendre insolvables, à ne plus payer d'impôts, par contre si nous devons partir....nous savons qui partira avant nous ...et on ne les lâcherons pas, il y aura une hécatombe

    RépondreSupprimer