mercredi 18 mars 2015

GOODYEAR : UN PNEU QUI GÉNÈRE DE L’ÉLECTRICITÉ



Un des plus grands obstacles auquel les voitures électriques font face dans le milieu urbain ou autre est la distance parcourable possible, qui peut générer une angoisse quand vous êtes au milieu de nulle part et que votre voiture pourrait ne pas atteindre la station de charge suivante. Pour lutter contre cela, Goodyear propose le BHO3, un concept de pneu qui génère de l’électricité en convertissant la chaleur et le mouvement en courant électrique pendant que le pneu roule … et même quand il est arrêté.



Les voitures sont une des grandes réussites pour le transport, mais elles sont aussi incroyablement inefficaces. Leur principale fonction est de déplacer les gens d’un point A à un point B, mais ce faisant, elles perdent non seulement d’énormes quantités d’énergie sous forme de chaleur, mais aussi ignorent les sources potentielles d’énergie autour d’elles. Dévoilée récemment au 85e Salon International de Genève, le concept de pneu BHO3 de Goodyear essaie d’équilibrer cette équation en prenant un dispositif passif conçu pour réduire la friction pour le transformer en un générateur électrique.

Le BHO fonctionne en transformant la chaleur et le mouvement en électricité. Il a une texture ultra-noir qui absorbe la lumière et la chaleur, et la bande de roulement absorbe la chaleur. Cela signifie que le pneu se réchauffe à la fois par le frottement pendant la conduite et aussi quand il est arrêté sous le soleil, mais le plus délicat est le fait que le pneu transforme cette chaleur en électricité.

Pour ce faire, le BHO3 est bordé d’un motif de résille de matériau thermo/piézoélectrique. Ce matériau transforme la chaleur en courant électrique, et ses propriétés piézoélectriques permettent également à récupérer l’énergie du pneu qui se déforme pendant la conduite. Pour éviter au pneu, la de surchauffe, il existe aussi un système de refroidissement dans les parois latérales.

Goodyear dit que cette forme a également une fonction de bonus car il fournit au pneu, un soutien structurel, car s’il est troué, il peut continuer à rouler à 80 km /h pendant 80 km. Il améliore même la résistance au roulement.

Le BHO3 est encore un concept, donc les détails tels que la performance ou comment il s’intègre dans le système électrique de la voiture sont fragmentaires, mais on pourrait le voir sur le marché assez rapidement et vous devrez peut-être débrancher votre pneu avant de le changer.


2 commentaires:

  1. Anonyme19.3.15

    on nous raconte n'importe quoi, nous voulons les véritables énergies libres, les voitures qui volent sans pneu à antigravité

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anonyme19.3.15

      Absolument Vrai ! La seule véritable source d'énergie qui servira et libérera notre humanité
      dans tous les domaines de la vie (Voir les travaux en cours du physicien nucléaire Mehran KESHE).
      Eradiquant toute énergie destructrice, tout autant que les énergies alternatives qu'ils promeuvent
      pour continuer à se faire du fric et tenter de garder le contrôle. Certaines factions militaires ou autres
      l'utilise en secret depuis longtemps. Il est intéressant de savoir comment Charles LINDBERGH a pu
      traverser l'atlantique dans son avion sans escale au siècle dernier...
      Pour terminer, plus de 30 pays travaillent à mettre en œuvre cette Belle énergie qui a toujours été là.
      La percée arrive...

      Windlight

      Supprimer