lundi 2 février 2015

L’enrichissement personnel des élus avec l’argent public


Certains parlementaires français, sénateurs et députés, s’enrichissent personnellement grâce à leur IRFM (indemnité représentative de frais de mandat) en achetant leur permanence pour leur propre compte avec de l’argent public destiné à d’autres usages. Hervé Lebreton (association "Pour une démocratie directe") dénonce cette pratique digne d’une république bananière et ces élus qui s’en mettent plein les fouilles aux frais du contribuable :




4 commentaires:

  1. Anonyme3.2.15

    profitez-en bien, il faudra rendre l'argent aux français on y veillera saisie de tous les biens et comptes

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme3.2.15

    ouiiiii,profitez-en encore un peu,le momment viendras,ou vous allez avoir peur,et vous allez courrir,telement vous aurrez peur,courrir pour vous cachez,mais il sera trop tard,on vous rattraperas,et on vous mettras en prison,et on vous prendras tout vos bien a vous et a vos semblables .et alors cest la que vous verrez ce qu est de vivre dans la pauvrete.

    RépondreSupprimer
  3. J'en remets une couche histoire de vous écœurer un peu plus. Contribuables: à vos impôts (les cochons de payeurs que nous sommes!)

    RépondreSupprimer
  4. J'en remets une couche histoire de vous écœurer un peu plus. Contribuables: à vos impôts (les cochons de payeurs que nous sommes!)

    RépondreSupprimer