vendredi 27 février 2015

La momie cachée



Statue d'un Bouddha chinois en méditation ? Oui, mais à l'intérieur se cache la momie âgée de mille ans d'un ancien maître bouddhiste...

Un scanner révèle qu'une statue de Bouddha est en fait une momie



Traduction par Hélios


Un examen particulier a été récemment réalisé dans un centre médical néerlandais. Une momie presque millénaire a été passée au scanner et a subi des prélèvements à l'aide d'un endoscope. Plusieurs employés de l'hôpital ont participé pendant leur temps libre à ce projet unique.

Le directeur de l'étude, Erik Bruijn, est un expert dans le domaine de l'art et de la culture bouddhistes et le conservateur du World Museum de Rotterdam. Des médecins spécialistes du système digestif et des radiologues ont réceptionné la momie chinoise à l'hôpital pour faire un examen interne. La momie faisait partie d'une exposition de momies et elle date du 11ème ou 12ème siècle.

La momie est le corps momifié du maître bouddhiste Liuquan, qui appartenait à l'École de Méditation Chinoise. La découverte de la momie est d'une grande importance culturelle. Elle n'est pas seulement la seule de son genre, mais c'est aussi l'unique momie bouddhiste chinoise disponible pour une recherche scientifique en occident. À l'aide d'un endoscope fabriqué spécialement par la technologie chirurgicale, des échantillons d'un matériau non encore identifiés ont été prélevés et la cage thoracique et la cavité abdominale ont été examinées. Une découverte spectaculaire a été faite – parmi toutes sortes de matériaux en décomposition à l'emplacement où se trouvaient les organes, des fragments de papier imprimés en anciens caractères chinois ont été découverts. Un scanner a été pratiqué qui montre parfaitement à quoi ressemble l'intérieur de la momie et des échantillons de matériaux osseux ont été récupérés en vue de tests ADN.

La recherche sera publiée dans une monographie consacrée au maître Liuquan. La momie a été emportée depuis en Hongrie, où elle sera exposée au Musée National d'Histoire Naturelle de Budapest jusqu'en mai 2015.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire