lundi 2 février 2015

Constructions-3D veut imprimer en 3D les habitations de demain


Alors que l’impression 3D laisse rêveur les acteurs du BTP, une nouvelle initiative, dénommée Constructions-3D, souhaite révolutionner la manière de concevoir les habitations du 21ème siècle. Lancé par la société française Machines-3D et le designer belge Gaël Collaro, le projet pourrait bel et bien imprimer en 3D votre future maison.



En recourant à l’impression 3D combiné à des matériaux recyclés ou proches du lieu de conception, le projet vise à construire des habitations personnalisées, de manière écologique à un coût largement inférieur aux techniques traditionnelles.

Constructions-3D propose ainsi de bâtir les maisons directement sur place à partir d’une « grue béton », sorte d’imprimante 3D sur roues capable de déposer les différentes couches de béton en seulement 24 heures. Le recours à une telle technologie permettra également de s’affranchir des contraintes géométriques en proposant des formes architecturales innovantes indique les fondateurs.


« Nous sommes en train d’activer notre réseau d’ingénieurs et d’entreprises du bâtiment pour les convaincre de s’engager avec nous sur ce projet » explique Antoine Motte, co-gérant de la société Machines-3D. « Les envies semblent d’ores et déjà multiples et de grandes ampleurs. Notre communication en mode open-source bloquera peut-être certaines entreprises, mais cela ne nous gêne pas, guère au contraire. Nous pensons que dans le monde actuel des communaux collaboratifs, c’est la meilleure façon de fédérer le plus de personnes pour être certain que cela avance au final. »

La « grue béton » pourrait imprimer en 3D une maison en 24 heures

Pour l’occasion, Constructions-3D compte s’équiper directement dans les réseaux de Centrales Béton existants pour les matériaux nécessaires à l’édification des structures. « Si le composite ou la matière à utiliser semblait de prime abord la plus grande barrière, nos premiers contacts avec les acteurs du secteur nous rassurent et montrent que les solutions existent déjà, mais qu’elles n’ont simplement pas été développées car non demandées par les entreprises de gros-oeuvre ! » confirme Antoine Motte.
Et Constructions-3D pourrait bien avancer très rapidement avec une première étude de faisabilité pour la construction d’une résidence étudiante de 100 chambres par impression 3D pour le CROUS de Lille.

Toutefois les contraintes auxquelles devra faire face le projet en France ne seront peut-être pas techniques mais bien juridiques. « Il va rapidement être impératif d’établir nos propres normes, de rassurer par l’expérimentation et le calcul en justifiant notre nouveau mode constructif. »

Constructions-3D cherche aujourd’hui à nouer des partenariats avec des établissements publics et privés afin de développer les premières habitations imprimées en 3D. Pour prendre contact avec les fondateurs ou pour plus d’informations, rendez-vous sur le site : www.constructions-3d.com

Source : http://www.3dnatives.com

1 commentaire:

  1. I’m glad I have come across your site it seems very helpful indeed.
    imprimer en 3d

    RépondreSupprimer