lundi 2 février 2015

Affaire DSK, Carlton et franc-maçonnerie


Si tous les médias traitent aujourd’hui l’affaire du Carlton dans laquelle Dominique Strauss-Kahn avait été mis en examen pour « proxénétisme aggravé commis en bande organisée », on cherche en vain les médias qui rappelleront les accointances maçonniques de différents protagonistes, accointances mises en avant par les magistrats de la Cour d’appel de Douai le 19 décembre 2012 :



« Celle-ci (ndlr : la franc-maçonnerie) apparaît dès l’origine de la procédure être un des liens unissant plusieurs des protagonistes dont la plupart s’en sont d’ailleurs ouverts spontanément en le présentant comme un lien social parmi d’autres venant s’ajouter à celui de la police, de la politique ou du monde de l’entreprise. »

Dès la fin 2011, les trois juges d’instruction avaient dénoncé dans ce dossier les « réseaux francs-maçons, libertins et politiques ».

Parmi les personnes mises en examen, on retrouve :

- René Kojfer, ex-chargé des relations publiques de l’hôtel Carlton et membre de la Loge Les Amis réunis du Grand Orient de France,

– Francis Henrion, ancien directeur de l’hôtel et membre de la Loge Les Amis réunis du Grand Orient de France,

- Emmanuel Riglaire, avocat et membre de la Loge Les Amis réunis du Grand Orient de France,

- David Roquet, ex-cadre d’une entreprise de travaux publics et membre de la Loge Thémis de Cambrai, Grand Orient de France,

- Fabrice Paszkowski, patron d’une entreprise du secteur paramédical et membre de la Grande Loge traditionnelle et symbolique Opéra,

- Jean-Christophe Lagarde, commissaire divisionnaire et membre de la Grande Loge de France.

Il y a aussi un « témoin assisté », Eric Vanlerberghe, retraité de la police reconverti en détective privé et domicilié au Carlton au moment des faits ! Lui-aussi est franc-maçon, membre de la Loge Thémis et ancien dignitaire du Grand Orient de France.


Il faut encore noter que lorsque Kofjer avait été mis en prison, l’aumônier israélite qui venait le visiter était également franc-maçon, membre de la GLDF. Et que, pour écrire ses « mémoires », il a fait appel à un membre de la Grande Loge Nationale Française.

3 commentaires:

  1. Anonyme3.2.15

    Cette photo me fait penser à celle du film de Kubrick « Shining »* à la fin du film ou on voit Jack Nicholson dans les années 1920, il y a comme une similitude, c’est étrange , c’est vraiment bizarre...
    *le film aborde le thème de la réincarnation entre autre, l’action du film se passe dans les années modernes (1980..) Nicholson y joue une sorte d’écrivain raté qui trouve un emploi en tant que gardien dans un grand hôtel , lieu, ou il a déjà vécu à une autre époque...

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme4.2.15

    en fait quand on a lu le livre : "la mafia juive" d' hervé ryssen, ces prédateurs internationaux qui sont les voyous de la planète depuis des décennies s'adonnent au racket, au trafic d'armes, aux meurtres sous contrat, aux trafics de drogue, au blanchiment, au proxénétisme, au casinos et discothèques, à la mafia du porno, aux kidnapping, aux cambriolages, aux vols à main armée, au trafic de diamants, à la traite des blanches, à la traite des noirs, aux trafic d'oeuvres d'art (exemple : père d'anne sinclair), escroqueries en tous genres, aux jeux (avis à ceux qui jouent loto, etc.)
    Donc pour tous ces dégénérés, c'est normal, c'est comme cela depuis des décennies !

    RépondreSupprimer
  3. Anonyme5.2.15

    quand on voit son regard on sait quel camp il a choisi, celui du vice, de la luxure, du pouvoir de ne rien faire, de l'argent, de la facilité, celui des sionistes en fait ! il n'y a plus rien à dire, ceux qui vivent dans les basses énergies

    RépondreSupprimer