mercredi 28 janvier 2015

Solweig Ely : "Après ce qui m’est arrivé, je n’ai plus confiance dans la justice de mon pays"


Solweig Ely est attachée de presse, mais elle est aussi l'auteur d'un livre intitulé "Le silence et la honte", dans lequel elle raconte sa terrible histoire : violée par un prêtre à l'âge de 9 ans, elle n'a été autorisée à raconter son histoire que 21 ans plus tard. Son bourreau a reconnu des dizaines d'autres actes de pédophilie, et pourtant il n'a été condamné qu'à 5 ans de prison, prison dont il est ressorti avant la fin de la peine grâce aux remises de peine. Mais à part ça tout va bien au pays de Taubira et des collabos socialos.






4 commentaires:

  1. Anonyme28.1.15

    Quel courage!!!!vraiment il n'y a pas de mots malheureusement beaucoup de victimes ne diront rien ç'est énorme cette pédophilie .Un grand Merci à Solweig Ely cela permettra certainement des ouvertures de portes afin de libérer certaines victimes ainsi retrouver leur honneur. Amour et Gratitude

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme28.1.15

    Pays defendeur des sataniques pedophiles!

    RépondreSupprimer
  3. Anonyme29.1.15

    voila ce que les peuples ont du subir depuis des décennies, et ils veulent nous faire repartir avec les mêmes comme si de rien n'était (windsor, reine des pays-bas, poutine, shinzo abe, famille li, sultan de brunei, reine sofia, roi de belgique, tous les présidents africains, bush, clinton, rumsfeld, cheney, etc. tant qu'ils ne seront pas jugés un à un, pour actes de sataniste et de pédophilie, et montrés à la face du monde,et emprisonnés, notre conscience ne sera pas libérée

    RépondreSupprimer
  4. Anonyme31.1.15

    que faisaient les avocats et surtout les tribunaux ah oui ils étaient dans la magouille de franc ma connerie, il y a 80 magistrats pédophiles en france après vous irez faire confiance à ces tribunaux, dieudonné continue, avec ses avocats qu'il paye, pour aller se rendre chez ses voyous, c'est à n'y rien comprendre, les avocats gagnent de l'argent font comme si de rien n'était et le monde continue...à nous prendre pour des cons

    RépondreSupprimer