mardi 6 janvier 2015

Des fonds publics ont été utilisés pour acheter des voix municipales à Ajaccio


Selon Le Canard enchaîné, des fonds publics ont été utilisés pour acheter des voix lors des élections municipales à Ajaccio

Voilà une affaire corsée. Les élections municipales d'Ajaccio ont été annulées en raison d'une manipulation dans les procurations. De nouvelles élections doivent se tenir fin janvier/début février.


Sur le plan judiciaire, une plainte contre X a été déposée pour "achat frauduleux de votes" et "atteinte à la sincérité du scrutin". Et d'après Le Canard enchaîné, les enquêteurs ont fait de belles découvertes : de "vraies-fausses procurations ont été accordées en échange de menue monnaie. Et avec de l'argent public, grâce à la distribution de bons de secours sur fonds départements". En clair, des aides aux plus démunis, distribuées par le conseil général de Corse-du-Sud, auraient servi à acheter des voix.


Normalement, ces bons du département doivent bénéficier à des individus qui ne paient pas plus de 751 euros d'impôts et ne sont pas propriétaires. Problème : certains électeurs, gagnant jusqu'à 25 000 euros par an, ont touché 500 euros d'aides du département. Et comme par hasard, Le Canard explique que "tous ces braves bénéficiaires de la manne sociale du département sont (...) souvent détenteurs de procurations et votent parfois pour deux, trois personnes, voire plus". Ironie de l'histoire, les responsables politiques soupçonnés d'avoir organisé cette fraude... se représentent aux élections municipales.

Source :  Le Canard enchaîné n°4913, 24.12.2014  vu sur   http://www.politique.net

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire