mardi 2 décembre 2014

Des scientifiques découvrent un bouclier invisible à proximité de la Terre, et se demandent comment il s’est formé !


Des scientifiques découvrent un bouclier invisible à proximité de la Terre, et se demandent comment il s’est formé !

Allons savoir ce qu'ils nous fabriquent encore avec ce bouclier invisible ? Nous enfermer dans leur matrice pour nous empêcher d'évoluer ?


Ça me fait penser au système de bouclier Arcnet, dans le film « men in blacks » (oui, celui dont le 1er ministre russe dmitri Medvedev a dit que c’est la réalité :



un système de défense pour la Terre que K doit placer au sommet de la fusée Apollo 11 afin de le déployer : quand on voit comme hier que la science fiction n’a même pas assez d’imagination pour décrire le réel 



Ca me fait aussi penser à ce docu impressionnant :De la Terre à la Lune: Histoire D’une Machination 



Un Docu ultra convainquant qui explique que nous n’avons jamais pu aller sur la lune, à cause des ceintures de VAN ALLEN justement 
Voici le pitch :

« Le cinéaste Américain de renom, Bart Sibrel, présente son documentaire populaire et controversé: de nouvellement découvertes en coulisses de la première mission à la lune, prouvant que l’équipage n’a jamais quitté l’orbite de terre.Jamais auparavant dans toute l’histoire de l’aviation, un appareil volant a travaillé dès son premier essai, beaucoup moins le plus sophistiqué jamais imaginé, en atterrissant sur un autre corps céleste sur son voyage inaugural et en revenant avec un équipage qui a vécu pour raconter leur histoire, tout avec la technologie des années 1960 (Aujourd’hui, Il y a plus capacité informatique dans une montre de dix euro).Selon Bill Kaysing, un entrepreneur de NASA pour Apollo, un mémorandum enter- départemental classifié, a estimé les chances d’un atterrissage lunaire habité et de survivre à sa première tentative d’un sur dix mille. C’est pourquoi les hommes qui revennant de la mission avaient l’air si abattu plutôt que triomphant lors de leur conférence de presse, tels qu’ils ont été soumis à un chantage à mentir au sujet de la prétendue plus grande réussite de l’humanité, au détriment de leurs propres âmes. »

Des scientifiques découvrent un bouclier invisible à proximité de la Terre, et se demandent comment il s’est formé  

Les scientifiques ont découvert quelque chose de vraiment remarquable au dessus de l’atmosphère de la Terre. Un bouclier invisible est situé à environ 7,200 miles au-dessus de la Terre, dans ce que les scientifiques comparent à un « champs de force à la Star Trek. »

Selon Front Line Desk , le bouclier a été découvert dans les ceintures de radiations de Van Allen, deux anneaux en forme de beignet au dessus de la Terre qui sont remplis avec des électrons de haute énergie et des protons. Maintenu en place par le champ magnétique de la Terre, les ceintures de radiations de Van Allen gonflent et rétrécissent en réponse aux perturbations provoquées par l’énergie entrante du soleil. Les ceintures de radiations de Van Allen ont été découvertes en 1958. Cependant, les scientifiques n’ont découvert que deux ceintures, une ceinture intérieure et extérieure s’étendant jusqu’à 25.000 miles au-dessus de la surface de la Terre.

Cependant, l’année dernière, le professeur Daniel Baker, de l’Université du Colorado et son équipe ont utilisé les sondes jumelles Van Allen lancées en 2012 pour découvrir un 3e et transitoire « anneau de stockage. » Selon leurs recherches, la troisième bande se trouve entre les  antérieurement connues ceintures de radiations de Van Allen intérieure et extérieure. Cette ceinture est différente en ce qu’elle semble aller et venir en fonction des changements climatiques de l’espace.

Le rôle de l’anneau était assez clair pour les chercheurs – l’anneau est utilisé pour empêcher les électrons tueurs de pénétrer plus profondément dans l’atmosphère de la Terre. Ces électrons peuvent être extrêmement dévastateurs à leur vitesse quasi-lumière et sont connus pour menacer les astronautes, les satellites et pour endommager les systèmes spatiaux.

Wired Beta note que Baker a comparé le bouclier invisible aux champs de forces de Star Trek. Le champ magnétique de la Terre tient les ceintures en place, mais le scientifique dit que les électrons dans ces ceintures – qui se déplacent à une vitesse proche de celle de la lumière – est bloqué par une force invisible qui lui rappelait le genre de boucliers utilisé dans des séries télévisées comme Star Trek pour arrêter les armes à énergie qui vaporisent les vaisseaux extraterrestres. Toutefois, dans le cas de la Terre, le bouclier invisible est utilisé pour arrêter les électrons tueurs dans l’atmosphère.

Avant la découverte de ce bouclier invisible, les scientifiques croyaient que les électrons dans la haute atmosphère de la planète étaient dispersés par les molécules d’air, mais il semble que ces particules n’arrivent même pas jusque là grâce au bouclier électronique invisible de la Terre.

Maintenant que les scientifiques savent que le bouclier invisible existe, ils essaient de déterminer comment il a été formé et comment il fonctionne exactement .

« C’est presque comme si ces électrons se heurtaient à un mur de verre dans l’espace. C’est un phénomène extrêmement curieux. « 

[Crédit image: NASA ]


2 commentaires:

  1. Anonyme3.12.14

    A chaque fois que je vois cette image en forme de pieuvre ; Cela me fait penser à un crop circle qui est apparu en 2011 ou 2012 qui avait cette forme là... JBL1960

    RépondreSupprimer
  2. « Ils ne le pouvaient point techniquement parlant ». On a entendu cette objection, et elle est exacte: ils ne le pouvaient effectivement pas, techniquement parlant. Le fait est que la NASA* préfère encore vos doutes à ses aveux complets. Elle ne vous dissuade pas de vos négations parce qu’elle ne peut et ne pourra jamais, tenue fermement au secret qu’elle est, vous détailler le type de carburant utilisé qui est un produit unique de rétro-ingénierie extra-terrestre. Sa conception n’a seulement été possible que par une inévitable médiation avec des extra-terrestres, seuls aptes à épauler les scientifiques de la NASA, tant sa formulation était complexe pour ne pas dire impossible dans l’état de technicité du monde en 1969. Le produit est d’inspiration Alien et avait parfaitement servi aux Russes presque une décennie plus tôt à alunir les sondes spatiales de leur programme LUNA depuis 1957 (mission Ye-1 à Ye-6 de l’ingénieur Mstislav Keldych).
    Pour les mêmes raisons, alors qu’il est impossible à l’humain de traverser la ceinture de Van Allen, la NASA devrait, pour justifier sa prouesse, divulguer l’aide extra-terrestre dont elle a bénéficié pour la mise au point des mesures techniques qui ont contourné la mise à mort certaine à laquelle étaient voués les astronautes d‘Apollo. La technique était d’une sophistication extrême, sinon abyssale, qui dépassait les possibilités mathématiques, scientifiques et intellectuelles de toute l’éminence grise des ingénieurs de la NASA. Laquelle ne peut aucunement se permettre de dévoiler l’intercession des extra-terrestres dont elle est largement redevable de leur concours sur Terre, de leur prestation sur la Lune et de leur secours durant leur mission. L’alunissage a paradoxalement eu lieu. Ce sont ses images et ses videos qui, elles, ont été produites sur Terre, notamment au Nevada et avec l’aide partielle de Stanley Kubrick. Comme y fait une implicite allusion le film Capricorn One.

    RépondreSupprimer