samedi 15 novembre 2014

Apple se tourne vers l’euro pour un emprunt obligataire, vers le fin du Dieu dollar ?


Petite révolution s’il en est, voire prémices de la mort annoncée du Dieu dollar ? En vue de financer ses investissements, Apple, le célèbre groupe informatique fondé par Steve Jobes vient de lancer un emprunt obligataire de 2,8 milliards …. d’euros ! Oui, il s’agit bien d’euros et non pas de dollars !

Pour la célèbre firme inventeur de l’Iphone, il s’agit d’une première, la devise européenne n’ayant jamais été utilisée pour ce type d’opérations jusqu’à présent. Le journal Les Echos précise quant à lui que c’est la première fois qu’Apple émet dans une autre monnaie  autre  que le dollar américain.
Profitant de taux bas dans la zone euro, Apple vient ainsi de réaliser un financement composé de deux tranches de volume égal : un premier volet d’1,4 milliard (emprunt à un taux d’intérêt de 1,082 % arrivant à échéance en 2022) et un second d’un montant identique (taux de 1,625 % avec échéance 2026).

La firme à la pomme a para ailleurs affirmé qu’elle comptait utiliser les fonds pour « les affaires générales de l’entreprise, y compris des rachats d’actions et le paiement de dividendes, ainsi que des investissements ou des acquisitions ».

Selon Dealogic, le cabinet d’analyses financières, «cette opération est la deuxième plus grosse émission en euros depuis le début de l’année pour une société américaine ». Le 5 février dernier, l’opérateur télécoms US Verizon  avait levé 3,85 milliards d’euros.

Rappelons qu’entre avril 2013 et avril 2014, Apple a déjà émis deux emprunts obligataires d’un montant total de 29 milliards de dollars (répartis en 17 milliards de dollars puis 12 milliards). La firme a achevé  son exercice fiscal 2013-2014 (bouclé fin septembre) en disposant d’une trésorerie de 155 milliards de dollars.


Elisabeth Studer – 11 novembre 2014 – 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire