vendredi 31 octobre 2014

La nouvelle ambulance qui pourrait sauver des vies est un drone


Avec une capacité d'intervention plus rapide qu'une ambulance classique, ce drone pourrait, dans le futur, sauver d'innombrables vies. Capable de localiser tout seul l'origine d'un appel d'urgence, cet appareil est le nouveau secouriste de demain.


La nouvelle ambulance qui pourrait sauver des vies est un drone par Gentside

Capable de livrer un défibrillateur en un temps record dans un rayon de 12 km², ce drone a sans conteste un brillant avenir dans la médecine d'urgence. Destiné à intervenir auprès des personnes victimes d'un accident ou d'un ennui de santé, cet appareil plus rapide qu'une ambulance traditionnelle, et permet aux secouristes de gagner un temps considérable pour sauver des vies. Une augmentation des chances de survie de 8 à 80%  Pouvant se diriger seul, ce drone ambulance qui localise les patients en utilisant des données GPS, peut intervenir en à peine une minute contre près de 10 minutes autrefois. De quoi faire passer les chances de survie d'une victime d'un arrêt cardiaque de 8 à 80%. "Environ 800.000 personnes subissent un arrêt cardiaque chaque année dans l'Union européenne, et seulement 8% d'entre elles survivent", explique Alec Momont, le jeune étudiant belge de 23 ans à l'origine de ce projet. "Une arrivée plus rapide sur les lieux permet de sauver de nombreuses vies et facilite la convalescence. Cela se vérifie en cas d'insuffisance cardiaque, de noyade ou de problèmes respiratoires". 

Encore à l'état de prototype, ce drone à six hélices construit en fibres de carbone, capable d'atteindre des vitesses de vol de 100 km/h, a récemment fait l'objet d'une présentation à l'université de Delft aux Pays-Bas. Très intéressés par le projet d'Alec Momont, les services d'urgence néerlandais d'Amsterdam on déjà fait savoir qu'ils comptaient à l'avenir travailler avec cet engin. 

Pour sa part, Alec Momont a fait savoir également qu'il souhaiterait voir se développer un réseau de drones d'urgence d'ici 5 ans qui se destineraient à livrer un peu partout où le besoin se fait sentir, un masque à oxygène à une personne piégée dans un incendie ou encore une dose d'insuline à un diabétique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire