mardi 23 septembre 2014

Une jeune fille, qui a servi pendant des années d'objet sexuel dans une secte sataniste





Capture d'écran de la couverture du livre d'Annabelle Forest, The Devil on the Doorstep : My Escape From a Satanic Sex Cult).

PAYS DE GALLES – Une jeune fille, qui a servi pendant des années d'objet sexuel dans une secte sataniste prônant les relations les plus perverses avec des enfants, raconte son calvaire dans un livre.

"J'allais à l'école le jour et j'étais une esclave sexuelle la nuit. A un moment donné, j'ai pensé à me suicider." Annabelle Forest (un nom d'emprunt), âgée aujourd'hui d'une vingtaine d'années, raconte sa terrible histoire dans un livre qui vient de paraître en Grande-Bretagne (The Devil on the Doorstep : My Escape From a Satanic Sex Cult). Un sommet dans l'horreur, rapporte le Daily Mail.



"On n'osait même pas le regarder dans les yeux"


A 7 ans, elle a été initiée au culte de la secte Kidwelly, du nom du petit village du Pays de Galles où le gourou Colin Batley, son beau-père, se livrait à des rituels sataniques : celui-ci l'a alors forcée à assister à ses relations sexuelles avec sa maman. A 11 ans, le même homme l'a violée à deux reprises. Trois ans plus tard, c'est sa propre mère qui l'agressera lors d'une orgie sexuelle. Selon la jeune femme, à 18 ans, elle avait couché avec 1800 hommes après avoir été obligée de se prostituer pour récolter des fonds pour la secte.

Annabelle Forest, qui affirme qu'elle "ne pardonnera jamais à sa mère", était sous l'emprise de son bourreau. "On n'osait même pas le regarder dans les yeux. Tout le monde devait faire ce qu'il disait. Il me demandait souvent si j'aimais bien avoir eu de relations sexuelles avec lui. J'étais obligée de répondre oui, sinon il pouvait me tuer." Tombée enceinte à l'âge de 17 ans, elle parviendra finalement à s'enfuir un an après la naissance de son enfant, avec son bébé. Colin Batley et sa mère sont quant à eux toujours derrière les barreaux. Lors de leur procès en 2011, ils avaient été condamnés à respectivement 11 ans et 12 ans de prison pour avoir agressé des enfants durant des décennies.

7 commentaires:

  1. Anonyme24.9.14

    Je vois ici le plus grand crime de l'humanité! J'ai la nausée!

    REVEILLONS-NOUS!

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme24.9.14

    moi, depuis quelques années, tous les matins je me réveille et je me dis : "c'est un cauchemar" et pourtant c'est la réalité, je suis à moitié morte car je pense à tous ces enfants disparus, la petite Marion Wagon, la petite Estelle Mouzin, le petit Jonathan et tous les autres enfants violés, torturés, dépecés, mangés, ou brûlés dans des charniers. Comment en est-on arrivé là, sans rien voir ? il faut que les gens prennent conscience de qui se cache derrière tout celà ? je remercie les sites de " Dondevamos, pédopolis.com et ils ont volé leurs âmes de Paul Emile Charlton". Nous devons malheureusement en passer par là, pour comprendre l'horreur de ce qu'endurent les enfants. Les responsables sont aujourd'hui nos présidents, nos élus, nos magistrats, nos avocats, nos médecins, nos policiers, nos gendarmes, nos députés, nos sénateurs, etc.

    RépondreSupprimer
  3. Anonyme24.9.14

    11 ans et 12 ans de prison seulement ? J'hallucine....!!

    RépondreSupprimer
  4. Anonyme25.9.14

    je n'oublierai pas ce que m'a dit , il n'y a pas très longtemps, un commissaire de police à la retraite, , c'est que souvent Mme LANG les appelait pour trouver un petit garçon le plus rapidement possible pour son mari Jack LANG, en manque !

    RépondreSupprimer
  5. Anonyme25.9.14

    OUI on tombe de haut, quand on apprend que des hommes politiques hauts placés consomment des bébés, des enfants, pour une personne normale , c'est difficile !
    Hollande est impliqué , aussi dans ce genre de rituel, sarkozy moscovici, des gosses tués ou dépecé . ils appartiennnent a satan, des rites paiens et barbares avec la sorcellerie Braves gens réveillez vous et vous les fonctionnaires aidez nous .il faut que ca cesse......

    RépondreSupprimer
  6. Anonyme26.9.14

    les fonctionnaires ne font pas parti de l’élite...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anonyme26.9.14

      par contre, vous les fonctionnaires , allez faire un tour sur l'OPPT et le tribunal international de crimes de haut délit le ITCCS, bougez votre c... et n'attendez pas que cela tombe tout cuit ! au lieu d'envoyer des relances de factures car sachez une chose, vous êtes responsables depuis le 21 décembre 2012 (je parle pour les impôts) sur vos biens en cas de retournement des citoyens, les ministères sont en forclusion

      Supprimer