jeudi 18 septembre 2014

Les impôts invisibles entretiennent le mythe de la gratuité


Manuel Valls annonce la suppression de la première tranche de l’impôt sur le revenu. Ok...

Mais en France, ce qui fait le plus mal au pouvoir d’achat sont tous les impôts qui ne se voient pas.
Prenons les cotisations sur le salaire : sur un salaire de 3 200 euros, l’État prend 1 450 euros (même chiffre que le poids du code du travail en grammes) et il ne reste dans la poche du salarié que 1 750 euros.




En fait en France l’impôt sur le revenu ne touche que très peu de monde mais a des taux très élevés, le contraire d’un "bon" impôt.
Les impôts indirects (invisibles) ne responsabilisent pas les gens et entretiennent le mythe que tout est gratuit :

Source : http://www.agoravox.tv

1 commentaire:

  1. Anonyme23.9.14

    Pour ceux qui voudraient plus de renseignements allez voir le site du MLPS et le site http://liberte-sociale.eu/accueil-p774810. Vous y trouverez pleins d'info sur ces impôts indirect !

    RépondreSupprimer