samedi 20 septembre 2014

Ecosse : les rumeurs de fraude s’amplifient


Bien sur, cela peut sembler n’être qu’une rumeur, mais elle est déjà suffisamment sérieuse pour qu’un site extrêmement sérieux et à la réputation solide s’y intéresse: Zerohedge. Les raisons étant simples: si jamais l’Ecosse avait obtenu son indépendance, cela aurait ouvert une voie magistrale à d’autres mouvements indépendantistes européens qui eux aussi, souhaitent ne plus subir les décisions ubuesques et pro-transatlantistes de l’Union Européenne. 



Ces mouvements séparatistes sont au nombre de 22 suivant la représentation publiée sur le site Zerohedge.Nous ne verrons pas une telle information faire la Une des médias classiques, car celle-ci mettrait en évidence une trahison possible vis-à-vis de la population écossaise! Si réellement fraude il y a eu, alors cela signifierait que le OUI pouvait l’emporter, et que l’Écosse aurait pu finir indépendante, avec des conséquences désastreuses au niveau de l’Union Européenne.

Le blog Ray Distance, quand à lui, a proposé un article sur le sujet, un des rares pour l’heure sur la ré-infosphère:

A Glasgow, « La police enquête sur dix cas de fraude électorale. »
Les électeurs se sont rendus dans les bureaux de vote et se sont apercu que des gens avaient déjà voté en utilisant leurs noms.
Les agents de police ont retirer les bulletins de vote concernés.
Les papiers étaient de 10 boîtes différentes sur Glasgow, et ne se concentrent pas dans une région.

une alarme incendie a entraîné l’évacuation de l’immeuble où le vote était compté.
A Dundee, dans une forte zone de OUI, le vote a été suspendu deux fois en raison des alarmes d’incendie.

Dans Dundee, des bulletins de vote «oui ont été repérés sur un« Non ».
On prévoyait que le comté connu sous le nom Clackmannanshire  vote OUI.
Mais il a été annoncé que le NON avait obtenu 54% des voix dans Clackmannanshire.
En Ecosse, dans son ensemble, le NON a obtenu plus de votes que les sondages avaient prédit.
 « des enfants de trois ans ont été inscrits pour voter et ont reçu des cartes de vote. »
Selon Scotland on Sunday « une plainte officielle doit être faite au directeur du scrutin au Conseil Ayrshire après que les activistes ont découvert qu’au moins quatre enfants de la région âgés entre trois et 11 ans avaient reçu des cartes de vote. »

En 1979 dévolution référendum, certaines personnes décédées ont  voté.

Maureen Mackay dit sur « Scotland on Sunday: « Le problème est que notre système électoral indique que tout ce que vous avez à faire, est de dire où vous habitez. Il n’y a pas de vérification sur qui vous êtes. Ni de savoir si tous les votes enregistrés pourraient être utilisés par des adultes au nom de ces enfants. « 

un sondage a révélé. qu’un écossais sur quatre croit que le Mi5 travaille avec le gouvernement britannique pour empêcher l’indépendance,
Le sondage a révélé aussi que beaucoup pensaient que le vote référendaire serait truqué.

Article intégral+vidéo sur Ray Distance

Une fraude ne serait réellement pas étonnante dans le contexte actuel, surtout si au final cela peut affaiblir le pouvoir européen, toujours en négociations secrètes (mais négocie-t-on réellement avec les Etats-Unis?) pour la mise en place du traité transatlantique.

Pour les non-anglophones, une traduction même dans les grandes lignes de l’article du site Zerohedge serait la bienvenue.

Source : http://lesmoutonsenrages.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire