lundi 23 juin 2014

Le contrôle des foules par arme à micro-ondes.


Vous connaissez Jean-Pierre Petit, ce scientifique de haut niveau qui a décidé contre son intérêt, de suivre sa conscience et de devenir un lanceur d’alerte. Mis au ban du milieu scientifique, il est tout simplement entrain de vieillir misérablement. Notre société n’aime pas les marginaux, surtout ceux qui l’ouvre.  Elle les broie. (1)


Pour faire bonne mesure avec les deux autres articles de notre page d’accueil sur l’éventualité d’une très grave crise qui provoquerait des émeutes et le survivalisme voici ce qui se mijote depuis près d’une décennie (l’article date de 2005) dans les laboratoires  du pouvoir armé. Gageons que depuis, des « progrès » en efficacité et miniaturisation ont été faits.
Ne croyons pas que nous aurons affaire à une réponse molle, que nous referons 68, que nous nous retrouverons tous autour d’une table à négocier et boire un coup en se tapant dans le dos… Les temps ont changé, la science a progressé et les mentalités se sont raidies, de part et d’autre.

Contrôle des foules par armes à micro-ondes

26 août 2005 – mise à jour du 11 octobre 2007, deux ans plus tard
On savait déjà que les Américains développaient des armes à micro-ondes, certaines pouvant être utilisées depuis l’espace ( voir dossier sur les crop-circles ). Il existait depuis des années des unités composées d’un véhicule relativement léger, portant sur son toit une antenne. Celle-ci émet en 95 GHZ ( ondes radar ). Sous forte puissance ces ondes provoquent une sensation de brûlure insupportable. Il est hors de doute qu’elles peuvent provoquer des lésions, y compris encéphaliques, si elles sont pulsées selon des fréquences qui leur mermettent de cibler certains organes.
Batterie Shériff avec émetteur de micro-ondes en 94 GHZ pour « dispersion de manifestants ».
Voici la version susceptible d’équipe des postes de garde, interdisant tout approche :
Le même système, pour protection d’un poste de garde.
Les Américains comptent déployer ces systèmes dès 2006 en Irak, estimant que « cette arme non-léthale » suffira à ramener le calme dans le pays. On notera que cette arme a été développée à Kirkland, Nouveau-Mexique, qui est aussi le lieu où les Américains, capables comme tous les hommes du meilleur comme du pire, on développé leurs générateurs solaires couplés à des moteurs Stirling. Voir mon dossier sur ce sujet.


Une News de Reuters dont l’URL, déjà périmée :

La nouvelle arme américaine, l’Active Denial System , classée comme « moins fatale » par le Pentagone, envoie un rayon de micro-ondes cadencées à 95GHz aux combattants adverses pour leur faire ressentir de la chaleur et une intense douleur en moins de 5 secondes ! Cet appareil est conçu pour éloigner les personnes prises par le rayon de micro-ondes, ce qui est censé permettre aux « contrôleurs d’émeutes » de casser et de diriger une foule. Mais le magazine New Scientist a publié que durant les tests menés à la base militaire aérienne de Kirtland au Nouveau-Mexique, les participants ont été invités à retirer lunettes et lentilles de contact pour protéger leurs yeux. Dans un autre test ils ont également été conviés à oter tout objet en métal qu’il pouvaient porter sur eux (pièces, vêtements, … ) pour ne pas développer de points chauds sur leur peau.
 » Qu’arrive-t-il si quelqu’un dans une foule est incapable pour quelque raison de s’éloigner du rayon ? » a demandé Neil Davison, co-ordinateur du projet de recherche sur les armes non létales à l’Université de Bardford en Grande-Bretagne. « Comment pouvez-vous être sûr que la dose ne franchira pas la limite de dommages permanents ? Est-ce que l’arme a une fonction de veille automatique pour éviter la surexposition ? »
Les magazine indique également que la version montée sur un véhicule comme la photo ci-dessous a été nommée Sheriff. Son entrée en fonction est prévue en Irak pour 2006. Les marines ainsi que la police devraient rapidement être équipés de versions portatives.
Donc les Etats-Unis bénéficient désormais d’une arme extrêmement efficace pour arriver à une rapide conclusion du conflit Irakien. Le micro-onde externe va leur permettre de cuire rapidement n’importe quel Irakien récalcitrant. Après la version fixe, mobile et la version portable, à quand la version « Annihilation d’une ville depuis un satellite? ».
Cette « Zorglonde » existe déjà depuis longtemps ……

Contrôle de foules, deux ans plus tard….

11 octobre 2007
J‘avais installé un dossier déjà très avancé il y a deux ans, en août 2005. Voir en début de cette page. Il y a quelques mois des vidéos montraient les essais de ce système émettant des ondes millimétriques, produisant une sensation de brûler chez les individus touchés. Voici l’engin destiné au futur contrôle des foules :
humvee_micro_ondes
Un véhicule Hum Vee équipé d’un émetteur à micro-ondes
Dans ces vidéos les cobayes étaient des soldats qui sursautaient en riant quand ils étaient touchés par le fasceau engendrant chez eux une sensation ( purement neurologique ) de brûlure absolument insoutenable. Tout cela était mené dans la bonnue humeur. Hier 10 octobre Karl Zero a mis dans son site une nouvelle vidéo où un militaire
 heatm_them1
et une brillante ( et volumineuse ) scientifique
heat_em2
Le docteur Diana Laury,  » Medusa « , très contente d’elle-même
présentaient cette merveilleuse invention, qui étend la panoplie où on trouve déjà le Tazer, et maintenant le nouveau modèle qui peut expédier des projectiles autonomes à vingt mètres, délivrant aussi des décharges de 50.000 volts. Ceux deux avaient même amené une source  » de table  » et sollicitaient les journalistes en leur demandant le mettre leur doigt dansle faisceau. Eclats de rire immédiats. La dernière remarque est
C’est cool !
Einstein qualifiait les Etats-Unis en disant que c’était la première nation qui était passée sans transition de la barbarie à la décadence. Dans une telle séquence c’est la barbarie et la décadence. Je ne vais pas faire ce que Philippe Val, rédacteur en chef du Journal Charlie Hebdo qualifierait d’Anti-Américanisme primaire. Les USA sont simplement une image de notre futur. J’ai déjà évoqué cela à propos de l’extension de la drogue, de la banalisation de la violence, de tueurs en série.
Ce qui est grave, sur cette vidéo, c’est la banalisation de ce que va devenir dans un futur très proche une horreur absolue, la coercition fascisante. Le colonel Kirk Heim, un des deux qui présentent cette nouvelle arme, explique qu’elle est destinée à neutraliser ceux qui, dans une manifestation, sont des  » trouble makers  » ,des  » fauteurs de trouble « , ceux qu’on appelait en 1900 des  » meneurs « , quand parlait de manifestatioins de grévistes. Cette neutralisation des fauteurs de troubles lui apparaît être un geste absoluement normal. Même chose pour la scientifiques obèse, le docteur Diana Laury, qui explique cette arme ne pénètre qu’à quatre millimètres de profondeur sous votre épiderme, en ne laissant aucune trace. Quelle merveilleuse invention !

     Bientôt à usage domestique
A peine avais-je mis cet article en ligne qu’un lecteur me signala que les laboratoires Sandia disposaient déja d’une version plus légère de cette arme :
mini_micro_onde_sandia1
Comme on peut le voir, ça progresse. Et si Sandia, travaillant conjointement avec le Department of Defense ( DoD) et les laboratoire Raytheon ( fours à micro-ondes ). montrent une telle réalisation, complètement opérationnelle, je vous laisse impaginer l’état des recherches en confidentiel défense. La miniaturisation ne s’arrêtera pas là. Après le Taser les  » gardiens du nouvel ordre mondial  » disposeront assez vite d’armes à micro-ondes millimétriques  » de poing « . Ce rayonnement agit sur le système nerveux à une profondeur de 5 mm. Il n’est non-dommageable que si cette action est de courte durée, soit que le sujet touché sorte du faisceau, soit que l’action « dissuasive » soit interrompue. Sinon, outre la douleur atroce il y a lésion irréversible du tissu nerveux
mini_micro_ondes_sandia2
Les hommes actuellement au pouvoir aux Etats-Unis ne cherchent nullement à infléchir leur politique au niveau mondial mais au contraire misent sur leur avance technologique pour conforter leur pouvoir. Je souhaiterais me tromper, mais hélas ce que nous voyons sortir ne fait que confirmer ce que j’ai toujours dit, sur l’avance technologique américaine en matière d’armements. Comme je l’ai dit : le pire est à venir. Des choses que nous ne sommes probablement pas à même d’imaginer. Je repense à un abruti complet,  » Journaliste aéronautique  » qui présendait que ce que j’avançais dès 2003 relevait du  » délire technologique « . Il fallait l’alibi du terrorisme international et sa diabolisation pour justifier le déploiement actuel. Mais nous assistons actuellement à un timide début de prise de conscience dans certains pays occidentaux, bien que celle-ci n’aient encore pas atteint le milieu journalistique français. Nous vivons des heures graves. Les résistances à l’oeuvre à l’intérieur même des USA, y compris dans les hautes sphères militaires, parviendront-elles à déjouer le basculement dans une extension du conflit au Moyen-Orent, contre l’Iran ?


31 octobre 2007 : Le croc à merdre en gros plan, fourni par un lecteur
Vous vous souvenez de l’oeuvre d’Alfred Jarry :  » Ubu roi « .
Ubu dit :
- Et je tuerai tout le monde et je m’en irai !
Le monde actuel se met à ressembler à la pièce de Jarry et George W Bush à Ubu.
Ubu a une autre expression, légendaire :
- Par mon croc à merdre et par mon bâton à phynance !
Le bâton à phynance, nous le connaissons déjà. Voici venir le croc à merdre et nous vous le présentons, en dans ce monde de plus en plus ubuesque, en gros plan :



micro_ondes_portable




A l’autre bout de l’échelle, des impulsions d’un mégawatt et demi :
MEDUSA SPACE AGE WEAPON

EARTH CONTROL
  ( transmis par Eric Muller )
canon_electrons
medusa
On ne peut pas couler un destroyer avec un canon à électrons, certes. Mais ces systèmes embarquables sur des véhicules, où la source d’énergie primaire est simplement un générateur électrique alimenté au fuel, sont capables de griller à distance l’électronique de tas d’engins, naviguant, roulants, volants. Je vous laisse imaginer les effets sur les êtres humains. On peut aussi les mettre en oeuvre à parti de l’espace et cela fait bien longtemps qu’on procède à ce genre d’essais.
Tout cela existe et c’est ce qu’on vous montre.
Pourrez-vous essayer d’imaginer ce qui existe déjà et qu’on ne vous montre pas ?
Les armes cancérigènes mises en oeuvre à partir de l’espace, sont opérationnelles depuis bien longtemps.
mutilation_betail
Les prélèvements sont effectués sur les tissus qui se cancérisent le plus facilement sous l’effet des micro-ondes pulsées
Les extraterrestres ont bon dos
Le pire est à venir
J’aimerais … me tromper de temps en temps…..
Jean-Pierre Petit, spécialiste en délires technologiques en tous genres

( transmis par Daniel Favre, Suisse )
Une arme à tout faire :
http://www.truthnews.us/?p=245
On connaît le proverbe :
Qui sème le vent récolte la tempête
24 novembre 2007 : Du nouveau à propos des mutilations de bétail
Voir cette vidéo :
Celle-ci semble apporter quelques lumières sur ce phénomène, endémique aux Etats-Unis. Depuis pas mal d’années j’avais suggéré, étant donné la nature des pièces anatomiques prélevées ( tissus fortement vascularisés ) qu’il s’agissait non d’analyses perpétrées par des extraterrestres mais de prélèvement effectués par des militaires américains testant une arme cancérigène opérant à partir de satellites. Je suis aujourd’hui pratiquement convaincu que c’est ça.
Les ovnis ont bon dos. Je crois que le public commence à percevoir l’avance des militaires américains en matière d’arme à raysons, divers et variés. Les crop circles servent à attirer l’attention du bon peuple sur  » des gens venus d’ailleurs « .
Pourquoi, diront certains, procéder à des essais sur des animaux circulant un peu n’importe où, en pleine nature ? Eh bien justement pour faire porter le chapeau à  » des visiteurs venus de l’espace « . Quant à la manière de rendre ces hélicoptères silencieux, tout cela n’a rien de très mystérieux, bien que cela ne soit connu que d’un assez petit nombre de gens dans le monde. La vidéo évoque ce qui remplace le rotor anti-couple : un système à soufflage.
notar1
Le système  » NOTAR  » : ou  » no tail rotor  » ( sans rotor de queue )
notar2
Une vue plus large, une peu floue.
Le procédé est connu de longue date, quoiqu’à ma connaissance les gens d’Eurocopter ne soient pas vraiment dans la course dans ce domaine-là. Il a simplement été là perfectionné à un niveau jamais atteint jusqu’ici. Un système analogue peut permettre de rendre des pales d’hélicoptère extrêmement peu bruyantes : en laminarisant l’écoulement, soit par soufflage soit de manière plus sophistiquée par .. MHD. Tout ceci recquiert de l’énergie, mais peut se concevoir lorsque la furtivité sonore est au centre des préoccupations
Les mutilations, comme le montre la vidéo, peuvent relever de l’emploi d’un scalpel-laser cautérisant, utilisable par des médecins opérant sur des champs de bataille :
laser_scalpel
Un laser-scalpel à thermocautérisation
En effet l’examen des cadavre révèle que les lèvres des plaies ont été portées à 350° . Les enquêteurs, effectuant des enquêtes méthodiques sur la façon dont les bouses avaient été soufflées ont conclu à la mise en oeuvre d’un hélicoptère sur le site de la mutiliation.
helico_traces
Enquêteurs examinant les traces au sol au voisinage de la carcasse
Selon le reportage les hélicoptères opérant de nuit en emmenant les cadavres, puis en effectuant les prélèvement à bord et en relâchant les carcasses mutilisées pourraient être basés à Kirkland, non loin des laboratoires Sandia, Nouveau Mexique, et des laboratoires Phillips où a été développé le scalpel à thermocautère à laser.
helicos_noirs
Le type d’hélicoptère qui pourrait être utilisés pour ces missions un peu spéciales
Ce qui est inquiétant ce ne sont pas ces mutilations, mais ce qu’il y a derrière : la possible mise en oeuvre d’armes cancérigènes à rayons, à partir de satellites, capables de couvrir de très vastes zones. Mais depuis la dispersion d’U 238 à travers les munitions à haut pouvoir de pénétration, créatrices de cancers, de leucémies, de monstres en tous genre, cela n’étonnera plus personne, j’imagine.
Les Américains, du moins ces Américains-là, car dieu merci il en est d’autres qui pensent autrement, se rendent-ils compte qu’ils mettent en scène avec cette technologie dont ils sont si fiers des germes de haine et de mépris à l’échelle planétaire.
Le modèle américain a vécu, qui fascinait tant Jean-Jacques Servan Schreinber, que j’ai bien connu. Le rêve soviétique aussi ( comme me disait mon vieil ami Vladimir Golubev, devenu l’antenne russe de Savoir sans Frontières :  » on dit que chez vous c’est l’exploitation de l’homme par l’homme. Eh bien chez nous, c’est l’inverse !  » ).
Le  » rêve chinois ». Il ne vaut guère mieux. Sans foi ni loi, telle est l’expression qui pourrait résumer la Chine d’aujourd’hui. Faites le tour de la planète. C’est partout pareil.
Qu’est-ce que les Américains espèrent ? Que ces nouvelles technologies vont leur permettre de réaliser leur rêve : devenir le gendarme du monde ? Quand je vois cette femme, si fière de son invention, dont on est loin de mesurer les « effets collatéraux » je me prête à avoir honte de faire partie de la même communauté qu’elle, celle de scientifiques. Et ce que vous voyez, qui ne fait que concrétiser ce que je passe mon temps à annoncer avec quelques années d’avance, n’est que la partie émergée de l’iceberg. Attendez de voir les effets de systèmes comme HAARP cette  » machine à étudier les propriétés de l’ionosphère  » . Attendez de voir la dissémination de micro-puces à travers des campagnes de vaccination.
Je vous le dis : vous n’avez encore rien vu. Le pire est à venir
Il y a des gens bien dans tous les pays. Je tire mon chapeau à tous ces Américains qui tentent de s’organiser avec un courage qui force l’admiration pour dénoncer cette monstruosité, cette gangrène qui se développe dans leur pays. Il y a des gens bien en Iran, en France, en Afrique, en Chine, partout. Ceux qu’on appelle  » des hommes de bonne volonté « . Internet est leur seul lien, leur premier et dernier espace de liberté, notre unique chance.
Je vais devoir insister pour montrer aux gens que leurs médias sont pourris, par complaisance, mais aussi par incompétence. Si beaucoup de nos gouvernants sont des imbéciles fieffés, il en est de même pour nos journalistes.
Que reste-t-il ?
Penser par soi-même
Vous n’avez plus le choix. Personne ne pensera pour vous. Vous devrez apprendre à décoder vous-même ce que vous lisez, voyez, entendez. Ceux qui vous exploitent ne peuvent le faire que parce qu’ils vous font gober leurs mensonges. Et tous les médias sont là pour cela, y compris la presse écrite. Tous sont des rouages de cette ubuesque machine à décerveler, manipulée ou  » auto-manipulée « . Quand la connerie est bien implantée, elle fonctionne toute seule. Regardez cette émission de Fox News, cette émanation de la presse américaine, cet organe d’information. Réalisez vous le niveau de délire atteint dans une émission où on peut rire aux éclats d’un futur instrument de torture ?
J‘ai manqué de temps pour monter une page où on voit Poivre d’Arvor évoquer les bavures liées au Taser, aux Etats-Unis, mais qui ne dit pas un mot sur l’histoire de cette adolescente, elle aussi tazérisée par deux jeunes policiers exactement au même moment, lors d’une manifestation de jeunes, à Lyon, après qu’ils l’aient couché au sol. Simplement pour la faire taire, sans doute parce qu’elle les insulte. Quelle différence avec les vigiles secondant Kerry, en Floride, tirant des coups de Taser sur un jeune homme de 21 ans, déjà couché au sol par plusieurs hommes, mais qu’on veut faire taire.
Pas au courant, Poivre ? Vous plaisantez !
Le pouvoir politique surfe sur une hypnose générale et il ne tient que par cette illusion, entretenue au quotidien. Un jour les citoyens deviendront tous des internautes, avec tout ce que cela comporte, cette nécessité de faire soi-même le tri, cette obligation de faire marcher ses quatre neurones.
Je pense à ce moment de la vie de Gandhi, où celui-ci fait comprendre aux Indiens que les Occidentaux, et en particulier les Anglais, ont détourné totalement leur économie en important leur laine et leur coton, puis en leur vendant des vêtements fabriqués à Leeds ou Birmingham. Il y eut une manifestation où des dizaines de milliers d’Indiens firent un immense tas avec tous ces vêtements  » made in England  » et y mirent le feu, devant les autorités anglaises sidérées. Symbolioque, mais très fort. . Le jour où les gens se réuniront pour faire un immense tas avec leurs téléviseurs, leurs radios, leurs journaux et y mettront le feu sera un grand jour.
Liberté de la presse ? Tu parles….
Les journalistes qui voudraient faire leur métier avec rigueur et honnêteté savent qu’ils sont assis sur des … sièges éjectables.
Qu’y a-t-il encore à attendre de la télévision ? Pratiquement plus rien.
Qu’y a-t-il encore à attendre de notre presse écrite ? Pratiquement plus rien également.
L’information est ailleurs, partout sauf dans ce  » petit écran « . Ailleurs que dans ces machines à mentir, à abrutir qu’on appelle  » journaux « .
(1) (Si vous souhaitez l’aider, allez sur son site et achetez ses livres, il n’accepte pas de dons directs)
http://www.jp-petit.org/science_culture_pour_tous/science_culture_pour_tous.htm
et si il vous reste encore un peu de courage…

Nouvelles armes anti-manifestants au G20



Source : http://lesbrindherbes.org

4 commentaires:

  1. Anonyme23.6.14

    Arme pour les monstres et qu'on devrait interdire dans les pays dit civiliser par une constitution par le peuple .

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme23.6.14

    voila ce qu'ils ont fait de l’énergie libre, et du fantôme de Tesla. ne cherchez pas d'excuses a ses scientifiques fous, ils savent ce qu'ils ont fait.
    tout ce qui est a la base pour du bien, ils en font des horreurs de destructions massives.

    RépondreSupprimer
  3. Anonyme24.6.14

    Ceci prouve un peu plus que les extra terrestres c'est du gros bidonnage (crop-circles) et que si nous ne devenons pas complètement cons en bouffant de la merde industrielle et bien nous le deviendrons grâce aux nouvelles armes des assassins étasuniens. Notre liberté (qui est déjà très relative) va être complètement annihilée grâce à ces armes. Nous allons devenir de gentils esclaves qui travailleront pour rien pour cette maudite cabale composée de banksters entre autres et plus de retraités dans un proche avenir car ils seront "mourus" cuits aux micro ondes. Plus de retraites à payer. Quel monde merveilleux sur lequel nous vivons. Devons-nous encore croire en un dieu d'amour ?????.

    RépondreSupprimer
  4. Anonyme24.6.14
    Ceci prouve un peu plus que les extra terrestres c'est du gros bidonnage (crop-circles)

    Il ne faut pas se laisser berner par la désinformation. Les extraterrestres (les dieux dans les textes anciens) existent. Ils font du transfert de technologie depuis très longtemps. Les civilisations les plus avancées technologiquement ne sont pas forcément les meilleures humainement parlant. Il suffit de se souvenir que lors de la dernière mondiale l'Allemagne nazi était le pays le plus avancé technologiquement. D'ailleurs les US et l'URSS se sont partagé les savants allemands.
    Aujourd'hui, vous chercher le pays qui est le plus avancé technologiquement parlant et vous aurez celui qui collabore avec "eux".
    Sans compter que le retour des "dieux babyloniens" est prévu pour bientôt.

    RépondreSupprimer