dimanche 20 avril 2014

Un autre banquier assassiné ainsi que son neveu et sa femme


Le père de Benoît Philippens, l'une des trois victimes de la fusillade survenue à Visé ce vendredi soir, s'est confié à nos confères de Sud Presse. Selon lui, il s'agit d'une exécution.

"On les a abattus, exécutés", a affirmé Louis Philippens, le père de Benoît, le banquier de 37 ans abattu en rentrant chez lui avec son épouse et le filleul de celle-ci ce vendredi soir. "Une balle dans le coeur et une dans la nuque pour mon fils. Trois balles pour Carol qui est morte sur la table d'opération".
Le mystère reste entier quant au meurtre de Benoît Philippens et son épouse Carol Haid décrits comme un couple sans histoire par le voisinage. La troisième victime, le filleul de madame Haid, Esteban âgé de 9 ans, "se trouvait au mauvais endroit au mauvais moment", selon Louis Philippens.

L'enquête se poursuit donc mais selon une amie du couple, le triple meurtre pourrait bien être lié à l'activité professionnelle de Benoît. Selon elle, lors de son retour à l'agence bancaire d'Ans dont il était devenu le directeur, Benoît Philippens a remarqué que beaucoup de choses n'allaient pas tant au niveau du personnel que de la clientèle. Il a donc décidé de "mettre de l'ordre".

Menaces
"Il y a six mois, il m'a expliqué qu'il avait eu une grosse altercation avec un client étranger qui se croyait tout permis", explique-t-elle." Il l'a mis à la porte devant tout le monde et ce dernier a proféré des menaces".

Le parquet de Liège n'exlut aucune piste et précise que le ou les auteurs de cette fusillade sont activement recherchés par les autorités judiciaires.

Source : 7sur7.be

2 commentaires:

  1. Anonyme20.4.14

    C'est clair qu'il s'agit de règlement de compte oui mais par qui ?
    je n'est pas de certitude mais je pense que sa doit être fait par d'autres banquiers qui se venge sur d'autres .

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme22.4.14

    C'est le grand nettoyage , c'est la règle des mafieux, on débarrasse on purge, le baiser de la mort

    RépondreSupprimer