lundi 21 avril 2014

Syrie: Washington et Riyad derrière les livraisons de missiles antichars


Alors que la France accepte de voir partir pour la Syrie certains jeunes pour rejoindre les djihadistes, qui, paradoxalement, entre temps capturent nos propres journalistes, et assure la prise en charge financière des familles de ceux morts au combat (voir photo plus bas «Paris-Match» n°3384 – Du 27 mars au 2 avril 2014 – page 57), les Etats-Unis arment de missiles antichars, sans la moindre vergogne, certaines factions de l’ALS. Voyons ce qu’en dit le « Wall Street Journal » de ce jour.
Polémia



Les Etats-Unis et l’Arabie saoudite ont supervisé les livraisons de systèmes de missiles antichars de fabrication américaine en Syrie, rapporte dimanche le Wall Street Journal citant des sources proches du dossier.

Auparavant, les médias occidentaux ont rapporté que des représentants du mouvement de l’opposition syrienne Harakat Hazm, qui faisait partie de la dénommée Armée syrienne libre (ASL), avaient reçu au moins 20 systèmes antichars fabriqués aux Etats-Unis.

Un membre du mouvement a alors fait savoir que les combattants antigouvernementaux avaient appris à utiliser les armes en question et les avaient déjà employées contre les forces fidèles au gouvernement de Damas. Toujours selon lui, les missiles ont été obtenus à partir d’«une source occidentale».

Selon le quotidien américain, le groupe Harakat Hazm a été le seul à avoir reçu des missiles américains, mais dans l’avenir ces armes pourraient tomber entre les mains d’autres groupes d’opposition anti-Assad.

Le Wall Street Journal indique que les Etats-Unis conjointement avec l’Arabie Saoudite ont supervisé les livraisons d’armes antichars en Syrie via la Jordanie et la Turquie voisines. D’après une source au sein de l’opposition syrienne, ces livraisons ont été réalisées dans le cadre d’un programme des services de renseignement américains et saoudiens en vue de «tâter le terrain» avant d’augmenter les livraisons d’armes modernes en Syrie.

La Maison Blanche n’a pas encore émis de commentaire officiel sur ces informations, indique le journal.


La Syrie est secouée depuis plus de trois ans par un conflit civil opposant les troupes gouvernementales aux insurgés armés. Selon l’ONU, la confrontation armée a déjà coûté la vie à plus de 130.000 civils et fait 2,3 millions de réfugiés et 6,5 millions de déplacés à l’intérieur du pays.

Source : polemia.com

2 commentaires:

  1. Peut-on encore exiger une autorisation de sortie de territoire pour les mineurs ?
    hé bien non !!
    ________________
    Mise à jour le 19.12.2013 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre) et Ministère en charge de l'intérieur
    Non. Ce document qui permettait à un enfant de circuler dans certains pays sans être accompagné de ses parents, est supprimé depuis le 1er janvier 2013.

    Désormais, l'enfant – qu'il soit accompagné ou non - peut voyager à l'étranger avec :
    - soit sa carte nationale d'identité seulement (notamment pour les pays de l'Union européenne et de l'espace Schengen),
    - soit son passeport,
    - soit son passeport accompagné d'un visa.

    Il convient de se renseigner au préalable sur les documents exigés par le pays de destination en consultant les fiches pays du site diplomatie.gouv.fr.

    Attention, si l'enfant voyage avec un seul de ses parents, certains pays comme l'Algérie, la Bosnie-Herzégovine, le Maroc ou la Suisse peuvent réclamer la preuve que l'autre parent autorise ce voyage.

    Contrairement à l'ancienne autorisation de sortie de territoire, il s'agit uniquement d'un courrier sur papier libre qui n'est pas délivré en mairie.
    Ref : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F1359.xhtml
    __________________________

    Voilà pourquoi depuis le 1er janvier 2013 des adolescents peuvent partir faire le jihad Syrie. Les responsables siègent dans hémicycle national bien connu de tous.

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme22.4.14

    ok
    je rajoute que la source de ces réseaux sont d'Arabie Saoudite , la secte wahhabite qui se disent musulmans , le problème est qu'ils diffuse en masse des chaines sur le satellite de propagande salafiste ( + livres dans certaines moqués ) afin de tromper et donné une autre vision religieuse mais qui est fausse , le grand imam d’Égypte et d'autres a dénoncé d'ailleurs ses wahhabites . Ils sont amis des américains et des sionistes .
    Il n'y a pas de différence entre la loge P2 et les salafistes , ou les nazis d'Ukraine ce sont des lucifériens .

    RépondreSupprimer