dimanche 13 avril 2014

LES FRAIS DE BOUCHE DU MINISTÈRE DE L’ ECONOMIE


Le canard enchainé révèle que le ministère de l' Economie de Pierre Moscovici dépensait 754 500 euros par an en produits alimentaires.
Le canard enchainé vient de chiffrer les frais de bouches du ministère de l’ Economie sous le gouvernement Ayrault.

Le canard révèle que le ministère de l’ Economie de Pierre Moscovici dépensait 754 500 euros par an en produits alimentaires. Bercy dépensait ainsi 156 000 euros par an en fruits, légumes et jus de fruits frais, 143 000 euros en produits frais et surgelés, et 95 000 euros par an viande bovine, ovine, porcine, veau, et produits tripiers.

Le ministère de l’ Economie dépensait également 43 000 euros par an en fromages, 24 000 euros en volaille, 19 000 euros en boulangerie et 14 500 euros en charcuterie. Enfin, Bercy dépensait 14 000 euros par an pour les « mignardises, macarons, chocolats fins, mini-pièces salées apéritives ».


6 commentaires:

  1. Anonyme13.4.14

    no comment ,faut les virer au plus vite et qu'il rembourse les Francais

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme13.4.14

    C'est quoi cette pub sur ton site pour l'ordre massmachin hermetique? Je vire ton blog de mes favs man!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  4. Anonyme13.4.14

    Et dire qu'après ça se plaind des repas servi à l'elysée ,quelle bande de crapules quand on sait qu'il y a 2 millions de français qui se nourrissent aux restos du coeur. On devrait les expulser loin d'ici ces rapaces.

    RépondreSupprimer
  5. Je suis ok avec le 2eme anonyme. Ya de la pub qui pop up qd on clique sur les liens...
    pas cool.. ca ne fait pas bonne pub a ton site vis a vis des autres excellents sites qui traitent des mm sujets

    RépondreSupprimer
  6. Anonyme18.4.14

    D'un côté l'égoïsme permanent de nos dirigeants (de tous les bords politiques) qui se gavent au caviar sur le dos des contribuables et de l'autre côté les restaurants du cœur. Quand donc allons-nous prendre conscience que nos dirigeants sont à notre service et non le contraire? Tant que nous accepterons de mettre un bulletin de vote (pour les uns ou les autres peu importe) à quelques élections nous cautionnerons et autoriserons les dérapages de toutes ces marionnettes au pouvoir. Nous seuls avons le pouvoir de dire oui ou de dire NON à ces voyous autorisés. Le jour où nous dirons STOP ça suffit alors tout pourra changer, pas avant ! Pour cela il faut que nous reprenions le pouvoir démocratiquement en imaginant une autre forme d'élection. Pourquoi pas le tirage au sort?

    RépondreSupprimer