mardi 22 avril 2014

La reconnaissance faciale facile grâce à NEC


Vous vous souvenez de Minority Report, quand Tom Cruise se fait pister partout grâce à un système de reconnaissance faciale ? Et bien cette technologie devrait prochainement débarquer dans nos centres commerciaux, nos aéroports, nos lieux publics...etc.

En effet, NEC (Hong Kong) vient d'annoncer un système de reconnaissance faciale à brancher directement au cul des caméras qui est capable de remonter des alertes en cas de détection d'un individu suspect (genre un voleur de supermarché) ou qui permettra de mieux vous cibler en tant que client lorsque vous mettrez les pieds dans un magasin.

Ce système qui utilise l'algorithme de reconnaissance NeoFace de NEC, est branché en 3G ou WiFi avec le serveur proposé par NEC (comprenez le cloud privé qui contient votre tronche). Les bases sont alors interrogées à distance pour pouvoir mettre un nom ou un profil sur un visage.

On pourra ainsi analyser vos déplacements, mieux cerner vos habitudes, vous proposer de l'affichage publicitaire personnalisé, avertir les vendeurs que vous êtes un bon client avec beaucoup d'argent ou au contraire un mec qui n'achète jamais rien, améliorer les contrôles au frontières, faciliter le travail des agents de sécurité...etc.


Ce genre de chose existe depuis un moment mais là, la nouveauté, c'est que ce système se veut léger, facile à installer y compris dans un système de vidéo-surveillance déjà existant et surtout autonome (pas besoin de serveur sur place).

Pour garder un semblant de vie privée, il faudra rester chez vous ou apprendre à vous maquiller.

On n'est pas sorti de l'auberge avec ce genre de techno formidable.

2 commentaires:

  1. Anonyme23.4.14

    vers le totalitarisme : FICHE...CLOUE...ALLONGE..TUE..................ZOMBIFIE..................JE REFUSE categoriquement tout ça...........

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme23.4.14

    oui, je signe ,si on leur faisait subir le sort qu'ils nous imposent,ça les feraient reflechir, !! peut-etre,mais pas sur vu leur surdité et orgueil....

    RépondreSupprimer