vendredi 25 avril 2014

La croix du Christ de Jean Paul II tombe et écrase un jeune touriste


Un jeune touriste de 20 ans est mort jeudi écrasé dans l'effondrement d'une immense croix du Christ réalisée dans une zone montagneuse par un artiste à l'occasion de la visite à Brescia (nord-ouest de l'Italie) du pape Jean Paul II en septembre 1998.


  • La croix du Christ de Jean Paul II tombe et écrase un jeune touriste - 
  • Le jeune homme, originaire de Lovere, dans la région de Bergame, était en excursion sur le site de Cevo avec des camarades de son aumônerie, selon des informations de l'agence Ansa, de La Repubblica et du Corriere della Sera.
    La croix du Christ Rédempteur, haute de plus de 30 mètres réalisée par l'artiste italien Enrico Job (1934-2008), s'est apparemment brisée de façon soudaine et la portion la plus haute est tombée sur le groupe, tuant le jeune homme sur le coup.
    L'oeuvre était constituée d'une longue poutre en trois portions, à laquelle l'artiste avait donné une forme très incurvée. Au bout de la croix, pendait une statue du Christ de six mètres de haut et pesant 600 kg.

  • La croix du Christ de Jean Paul II tombe et écrase un jeune touriste - © Tous droits réservés
    La croix avait été créée pour célébrer la visite à Brescia du pape polonais Karol Wojtyla à l'occasion du centenaire de la naissance de Paul VI.
    Jean Paul II sera canonisé dimanche en même temps que Jean XXIII, originaire d'un petit village proche de Bergame, comme le jeune homme décédé jeudi.

6 commentaires:

  1. Anonyme25.4.14

    Signe que Jean Paul II n'est pas un saint .

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme25.4.14

    tres tres triste pour ce jeune homme, par contre bon signe que cette croix tombe a l'image de vatican, de l'eglise remplie de perversions ..et a
    l'opposé du vrai message et comportement du CHRIST......qui plus est cette croix represente encore une fois la mort, la souffrance,la haine dans
    le dechainement humain et non l'amour du CHRIST tel qu'il devrait etre representé,c'est a dire pas sur une croix de souffrance mais sans croix ,debout ,et rayonnant tel est la vraie representation d'un homme digne de ce nom et empli de l'amour de DIEU......nous avons encore une fois a travers des raisonnement de sophistes detourné ce qui est; et resultat, vatican et l'eglise sont perverties jusqu'a la moelle au dela de toutes apparences que l'on veut nous donner; la aussi sommes de moins en moins dupes car le monde est en eveil ..........................................
    quand a l'eglise et le vatican c'est un retour de flammes qui s'opere,car on recolte tot ou tard ce que l(on a semé :que celui qui a des oreilles entende.............c'est bien valable pour d'autres domaines que ce theme de l'eglise, que celui qui a des oreilles entende !

    RépondreSupprimer
  3. Anonyme26.4.14

    Une pensée pour ce jeune homme décédé, c'est ce qu'il y a de plus triste dans cette histoire.
    La croix doit normalement être érigée vers le ciel et non pas vers la terre.
    Quelle laideur de voir ce monument, cette croix incurvée avec le Christ qui "pendouille".
    Il n'y a pas de hasard.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anonyme26.4.14

      Cet accident est un message venu de très haut .

      Supprimer
  4. Anonyme26.4.14

    Bonne remarque Cabotine ( la croix vers le ciel ) .
    Heureusement que le pape n'était pas sous la croix lol .

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir , la croix cubique est celle de l'équilibre, le croisement des 2 forces, celles de l'eau et du feu ,
    mais l'autre, qu'on appelle celle du christ est une abomination, surtout de la porter sur soi !
    comment peut -on à notre époque ne pas le comprendre, elle recèle la mort d'un homme, donc, c'est porté la mort sur soi ?
    Alors que Jésus nous demande de nous aimer les uns et les autres.
    Donc pour moi le message est très clair, pas de croix qui porte la mort !
    Aimer la vie, dépendez là , vous serez sur le bon chemin, celui de l'amour universel .

    RépondreSupprimer