jeudi 24 avril 2014

François Hollande hué


François Hollande a été hué à son arrivée Carmaux, fief de Jean Jaurès où le Président vient prononcer un discours pour le centenaire de la mort de cette figure du socialisme. "Jaurès, il parlait pas comme vous", lui a reproché une femme.




François Hollande voulait, avec sa visite à Carmaux, "démontrer" qu'il y a pas de rupture entre la pensée de Jean Jaurès et sa propre politique économique. Raté. En marge de l'hommage au socialiste dont on célèbre le centenaire de la mort cette année, le président de la République a été pris à partie par des habitants de cette commune du Tarn qui, aux élections municipales, a déjà adressé un avertissement à son maire PS.
ADVERTISEMENT
C'est la déception qui domine les commentaires qui ont fusé, mêlés aux sifflets qui rappellent ceux qui avaient visé François Hollande lors des cérémonies du 11 novembre sur les Champs Elysées. Ce mercredi, il avait tenu à s'offrir un bain de foule, près de la place Jean Jaurès, avant de prononcer un discours. Une femme lui a lancé: "J'ai 51 ans, je suis au chômage. J'ai cru en vous Monsieur Hollande." Au passé... alors que le président lui a répété qu'il travaillait pour "faire baisser" le chômage, l'indicateur phare de son quinquennat.
Une autre femme a interpellé le président, remettant en cause la légitimité de sa présence dans la ville de Jean Jaurès. "Vous êtes venu à Carmaux, il y a deux ans. Et vous ne tenez pas vos promesses. Pensez à nous, pensez à nous. Jaurès, il ne parlait pas comme vous et vous venez le saluer aujourd'hui." Quelques encouragements lui ont aussi été apportés, mais ils sont restés au second plan.
Le centre-ville de Carmaux était pourtant quasi-désert, d'après les commentaires que des journalistes ont postés sur Twitter. "Les habitants ont disparu", s'étonnait même un invité cité par l'une des reporters qui suivent le déplacement du président de la République. Un important dispositif de sécurité a en effet été déployé "pour des raisons protocolaires".
Mais il a été vivement critiqué par les curieux venus voir François Hollande, qui leur a répondu de "venir avec [lui]" malgré tout. Insuffisant pour faire taire la grogne. "En 2012, on était là et aujourd'hui on ne peut même pas aller au dépôt de la gerbe", a déploré une habitante. "S'il voyait ça, Jaurès se retournerait dans sa tombe!", s'est indignée une autre femme, citée par l'AFP.

"L'impatience? Je la comprends"

"L'impatience? Je la comprends", a répondu François Hollande plus tard, lors de son discours. "J'entends les interrogations, y compris de mes propres amis", a ajouté le président qui défend actuellement un plan de 50 milliards d'euros d'économie. "Nous avons été élus, j'ai été élu pour redresser la France", a-t-il plaidé devant un auditoire silencieux.



Des élus FN dans la ville de Jean Jaurès

Peu avant l'arrivée de François Hollande, la CGT avait organisé une manifestation contre sa politique "d'austérité". "On ne sait pas ce qu'il vient faire, à part récupérer l'image de Jean Jaurès", déclarait un syndicaliste interrogé par Le Parisien. Dans cette ville où François Hollande avait engrangé 70% des suffrages au second tour de l'élection présidentielle, une manifestante se disait "plus désespérée que déçue" par le président de la République.
Cette défiance croissante s'était également manifestée lors des élections municipales à Carmaux, commune dominée par les socialistes depuis plus d'un siècle. Certes, le maire socialiste sortant a été réélu. Mais ce fut "sans gloire", titrait La Dépêche. Une liste divers gauche s'était maintenue au second tour et le FN, arrivé troisième, y avait largement devancé l'UMP. Et "pour la première fois des élus Front national siègent au conseil" municipal de la ville de Jean Jaurès.

François Hollande a été sifflé et pris à partie par quelques habitants de Carmaux dans le Tarn. Dans cette commune, fief de Jean Jaurès, où l'on avait voté à 70% pour lui au second tour de la présidentielle de 2012, c'est la déception qui domine. 

VIDEO. François Hollande hué à Carmaux, la ville de Jean Jaurès
A Carmaux, une femme a interpellé en ces termes François Hollande: "Vous êtes venu à Carmaux, il y a deux ans. Et vous ne tenez pas vos promesses. Pensez à nous, pensez à nous. Jaurès, il ne parlait pas comme vous et vous venez le saluer aujourd'hui."

Capture d'écran

François Hollande voulait, avec sa visite à Carmaux, "démontrer" qu'il y a pas de rupture entre la pensée de Jean Jaurès et sa propre politique économique. Raté. En marge de l'hommage au socialiste dont on célèbre le centenaire de la mort cette année, le président de la République a été pris à partie par des habitants de cette commune du Tarn qui, aux élections municipales, a déjà adressé un avertissement à son maire PS.
C'est la déception qui domine les commentaires qui ont fusé, mêlés aux sifflets qui rappellent ceux qui avaient visé François Hollande lors des cérémonies du 11 novembre sur les Champs Elysées. Ce mercredi, il avait tenu à s'offrir un bain de foule, près de la place Jean Jaurès, avant de prononcer un discours. Une femme lui a lancé: "J'ai 51 ans, je suis au chômage. J'ai cru en vous Monsieur Hollande." Au passé... alors que le président lui a répété qu'il travaillait pour "faire baisser" le chômage, l'indicateur phare de son quinquennat.
Une autre femme a interpellé le président, remettant en cause la légitimité de sa présence dans la ville de Jean Jaurès. "Vous êtes venu à Carmaux, il y a deux ans. Et vous ne tenez pas vos promesses. Pensez à nous, pensez à nous. Jaurès, il ne parlait pas comme vous et vous venez le saluer aujourd'hui." Quelques encouragements lui ont aussi été apportés, mais ils sont restés au second plan.
Le centre-ville de Carmaux était pourtant quasi-désert, d'après les commentaires que des journalistes ont postés sur Twitter. "Les habitants ont disparu", s'étonnait même un invité cité par l'une des reporters qui suivent le déplacement du président de la République. Un important dispositif de sécurité a en effet été déployé "pour des raisons protocolaires".
Mais il a été vivement critiqué par les curieux venus voir François Hollande, qui leur a répondu de "venir avec [lui]" malgré tout. Insuffisant pour faire taire la grogne. "En 2012, on était là et aujourd'hui on ne peut même pas aller au dépôt de la gerbe", a déploré une habitante. "S'il voyait ça, Jaurès se retournerait dans sa tombe!", s'est indignée une autre femme, citée par l'AFP.

"L'impatience? Je la comprends"

"L'impatience? Je la comprends", a répondu François Hollande plus tard, lors de son discours. "J'entends les interrogations, y compris de mes propres amis", a ajouté le président qui défend actuellement un plan de 50 milliards d'euros d'économie. "Nous avons été élus, j'ai été élu pour redresser la France", a-t-il plaidé devant un auditoire silencieux.



Des élus FN dans la ville de Jean Jaurès

Peu avant l'arrivée de François Hollande, la CGT avait organisé une manifestation contre sa politique "d'austérité". "On ne sait pas ce qu'il vient faire, à part récupérer l'image de Jean Jaurès", déclarait un syndicaliste interrogé par Le Parisien. Dans cette ville où François Hollande avait engrangé 70% des suffrages au second tour de l'élection présidentielle, une manifestante se disait "plus désespérée que déçue" par le président de la République.
Cette défiance croissante s'était également manifestée lors des élections municipales à Carmaux, commune dominée par les socialistes depuis plus d'un siècle. Certes, le maire socialiste sortant a été réélu. Mais ce fut "sans gloire", titrait La Dépêche. Une liste divers gauche s'était maintenue au second tour et le FN, arrivé troisième, y avait largement devancé l'UMP. Et "pour la première fois des élus Front national siègent au conseil" municipal de la ville de Jean Jaurès. 

En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/politique/video-francois-hollande-hue-a-carmaux-la-ville-de-jean-jaures_1510920.html#oOEV35AcPt20t3dx.99

14 commentaires:

  1. Anonyme24.4.14

    pas suffisant, il faut lui jeter des tomates pour l'habituer puis ensuite des grosse citrouille sur le haut de la gueule.
    c'est bientot la fin du PS et leur mort spirituelle, les partis néo nazis, conservatismes, néo cons, etc... doivent tous disparaitre sans exceptions, nous sommes en 2014 pas au 19 eme siècle, je les emmerdes tous, et si ils continuent ils devront assumer se faire écrabouiller par le sang sous le poids du peuple enragé. quand des porcs et des beaufs deviennent president il se passe le film d'en ce moment, c’est la fête des connards.

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme24.4.14

    jetez lui briques et parpaings sur sa gueule d'abruti

    RépondreSupprimer
  3. Anonyme24.4.14

    c'est normal qu'il soit hué,le probleme c'est qu'il manque d'oxygene dans son cerveau et qu'il n'entend pas ce que le peuple lui dit,comme bon petit eleve des instances au dessus de lui,il se fout du peuple et conduit ce dernier obstinement droit dans le mur: on arrive au paroxysme de la betise humaine,sensé de representer le peuple ce guignole represente l'élite du pouvoir absolu....a telle enseigne qu'il a donné la France par son naturalisé de 1 ministre a israel :nous ne sommes plus chez nous les FRANCAIS..:on nous impose,on nous taxe et surtaxe,on nous enleve le droit d'expression, on nous fiche,on nous vend a des puissances etrangeres,on nous enleve notre souveraineté par bruxelles,on nous asphyxie par les vaccins (nouvelle campagne,ils n'ont pas encore compris ) par les Chemtrails, par la bouffe empoisonnée et déviée,par pesticides qui rime avec genocide,par les ondes malfaisantes , par une desinformation acharnée,mensonges ,manipulations,vols, guerres déguisées en maintien de l'ordre ,spoliations...faut-il continuer la liste ? jusqu'a quand accepterons nous ces fous dangereux, voire criminels,car y a pas d'autres mots a ce point....puissions nous vraiment changer toutes ces tetes RADICALEMENT, et TOUTES droite comme gauche,car sarko / hollande c'est la meme politique, faut vraiment sortir des partis qui divisent systematiquement par definition les Francais , etre sans etiquette,et parler unité du peuple de FRANCE :il faut des NOUVELLES TETES plus celles et ceux qui nous ont amené la ou nous en sommes,ils en sont les responsables et coupables et comptables devant le peuple,depuis 30 ans meme baratins,meme descente aux enfers en nous spoliant de + en +............................................STOP ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !

    RépondreSupprimer
  4. Anonyme24.4.14

    Entre nous soit dit la marionnette n'a que ce qu'elle mérite, mais ça n'est qu'une marionnette au service de ses Maitres les banquiers et les marchés financiers !!! Prenons exemple sur l’Islande, réécrivons notre constitution nous le peuple, prenons nous en mains et mettons tous ces politicards à la porte, démantelons les banques et les marchés financiers qui sont au service d'une poignée de pourris depuis trop d'années et imaginons un autre système. Mais (parce qu'il y a un "mais") comment arriver (nous les sans grades, les petits) à virer tous ces vendus ? Toute la question est là: comment nous retrouver et nous organiser ? Si quelqu'un à des idées sur cela qu'il n'hésite surtout pas à nous les donner. Moi personnellement je suis partant pour contribuer à renverser toute cette merde.

    RépondreSupprimer
  5. Anonyme24.4.14

    la chose est simple nous nous réunissons et on prend l'état par la force si les 65 million de français monte a paris on bloque tout et
    on fait comme a Kiev on occupé tout les bâtiment administratif on occupé les poste de police les caserne de pompier on bloque les chaine de tv on balance des pavé dans les édifice public afin de les cassé car il représente le pouvoir des enculé qui nous empoisonne depuis trop de temps faut se bougé de façon intelligente mais sans les tué sa sert a rien il faut juste les crucifier sur la place de la concorde les attaché avec des corde en plein soleil été leur jeté des tomate et autre saloperie qu'il nous serve en continue fait s'organisé pour la nourriture pour que tout le monde ne soit pas privé et faire appelle au agriculteur et autre réseaux d'approvisionnement faut faire comme en islande alors on les appelle et on leur demande conseil voila mais faut bougé en urgence et faire se servir de notre réseaux ces notre arme contre eux bon alors on fait quoi

    RépondreSupprimer
  6. Anonyme24.4.14

    De Gys de Prunelle, un home dans le cantal.
    Coucou les Amours,
    Telles les poupées russes, le plan du Nouvel Ordre Mondial est étiqueté Plan Numéro 2. Quel est le Plan Numéro 1 me direz-vous ?
    La plus grosse des poupées ?
    Tout dépend du regard que je porte sur les évènements. Si je me contente de regarder les marionnettes, il est certain que ma vision de
    l'ensemble sent trouve étriquée. En m'élevant, je m'aperçois qu'il y a un marionnettiste. Mais je suis toujours dans le Plan Numéro 2.
    Continuons de s'élever, de s'élever, de s'élever..........Et là, je vois le Plan Divin, le plan Numéro 1. Le Plan Divin a besoin de zigomards comme Hollande pour nous obliger à descendre à l'intérieur de nous pour retrouver notre Etincelle Divine. ET enfin, comprendre La Leçon que le Père
    nous présente, c'est à dire cesser la violence, cesser la guerre à l'intérieur de nous. Retrouver l'Amour de l'Etincelle Divine et de ne plus extérioriser cette violence. Tant que tu es violent à l'intérieur de toi, la violence est à l'extérieur de toi.
    Il parait qu'une grande manifestation pacifique aura lieu à Paris le 25 mai. Comme tu dis, quelques millions de personnes assises devant l'Elysée devrait avoir un impact énorme.
    Pas encore compris que la violence engendre la violence ??????
    Je t'invite à vite apprendre à devenir un Phare d'Amour.
    Alors, quel est ton choix ? Un monde d'Amour, ou un monde de guerres ? Le monde de guerres, on connait.
    Et si on créait un monde de paix ?
    Comme celui qui veut déplacer la montagne avec une cuillère à soupe, je commence.
    Tu n'y arriveras pas, Papy. Je sais bien que je n'y arriverai pas, mais il faut bien que quelqu'un commence.
    Bisousenmusiquedesétoiles Gys




    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anonyme24.4.14

      tres bien dit l'ami ,d'en haut,ceci est une profonde verité.............................suis de la patie.

      Supprimer
  7. Anonyme24.4.14

    oocupation de tous les points stratégiques , médias, et politiques,
    je pense , qu'aux n'hésitent pas a nous tuer, via leur pub des piqures et médocs et malbouffe
    Islande les a fait dégager ou la taule , au choix, elle a cessé de payer toutes les dettes qui ne sont que virtuelles, argent de singe
    qui n'a aucune valeur , puisque tiré a volonté par la fed ;
    ce pseudo président doit repartir vers sa patrie qui est israel ainsi que ses ministres et les autres serviteurs en taule pour complicité de meurtres sur les citoyens. sans compter les spoliations de biens, (vol et braquage en tout genre )ajouter les lois pour détruire les enfants , et tous les crimes de pedophilie, la liste est longue
    ce sont des assassins ,
    avec des rites sataniques, des voleurs usuriers ,
    tout ce beau monde dehors, comme en ISLANDE, ou la prison , au chois pour le peuple , le pouvoir c'est nous.
    le mal qu'ils ont fait est iirréparable , reste a le stopper d'urgence;

    RépondreSupprimer
  8. Anonyme24.4.14

    a lome du cantal, le jour ou ces fous sodomiseront ton enfant ou détruiront son ame par des lecons de sexe a 2 ou 3 ans, ou couperont son sexe pour enfaire une petite fille, on verra si tu tiendras ce meme discours ;ou le sacrifiront pour leur rite satanique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anonyme24.4.14

      Comprends-tu que tu crées ta Vie ?. Tes peurs ne sont pas les miennes. Tu es propriétaire à 100% de tes émotions. Malgré tes peurs et tes colères, je t'aime à 100%.
      Je ne suis pas ton miroir.
      Les évènements que tu as à vivre sont présentés par ton Âme. Quand ton Âme te présente une leçon, elle sait que tu as les capacités
      à apprendre cette leçon de Vie. Mais toi, comprends-tu cette leçon ? Est ce toi qui ne comprend pas, ou est ce ton Âme qui ne comprend rien ?
      Lecteur, le plein d'Amour à toi et à tous ceux que tu aimes.
      Bisousenmusiquedesétoiles gys

      Supprimer
  9. Anonyme24.4.14

    Sa fait plaisir d'entendre vos discours , il faut agir certes mais ici nous sommes qu'une poignée , le peuple n'est pas entièrement éveiller et beaucoup croient encore au journal de 20 H , quand on voit que la France est déçue de la gauche elle va voter à droite , j'estime donc que la France sera éveillé quand l'abstention sera au moins de 70 % .
    Que pouvons nous faire ? écrire sa constitution et aussi attendre la fameuse date du 14 Juillet 2015 , et là il faudra aller à l’Élysée .

    RépondreSupprimer
  10. Anonyme24.4.14

    j'ai une idée simple et non violente,il suffit de bloqué le pays en organisant une gréve général jusqu’à se qu'il démissionne,mettre les bonne personne a la place avec une nouvelle constitution, fini la malbouffe les vaccin pourri qu'ils nous force a injecté a nos enfant sinon service sociaux et placement ,fini les OGM protection de la nature les banque et le système économique remis a plat etc...

    RépondreSupprimer
  11. Anonyme24.4.14

    et en plus beaucoup de pays nous suivrons ,quand le pays sera a l’arrêt ils n'auront plus le choix.

    RépondreSupprimer
  12. Anonyme25.4.14

    Excellente idée , on a vu que quand les bonnets rouges ont bloqué la parti de Bretagne le régime lol maçonnique a reculé .Donc si toute la France est bloqué ...surtout fais par les routiers .Il faut une l'unité du peuple .

    RépondreSupprimer