samedi 14 septembre 2013

Nos poubelles nous espionneraient ?



 C'est à Londres que l'histoire se passe. 

Des poubelles Higt tech installées pour les JO de Londres donnent l'heure, les infos, un peu de pub et accessoirement absorbent les déchets. 

Mais ce service n'est pas gratuit, car comme dans les films de SF (minority report par exemple) ce mobilier urbain vous déleste des données contenues dans votre téléphone portable. 

C'est qu'à des fins publicitaire parrait-il, mais dans un temps où les entreprises dirigent le monde, le passage de la pub à la NSA n'est pas très étroit, pour ne pas dire inexistant. 

Le plus intéressant dans cette affaire et qui démontre tant l'honnêteté que la bonne foi des fabricants et de ceux qui ont instalé ces boites à déchets, c'est que cela s'est fait dans le plus total secret et comme par hasard dans le coeur même de la finance Britanique, la "City". 

Il est vrai que les smartphone des employés de ce quartier ne contiennent rien de bien intéressant ni de trop commercialement valorisable, ce n'est donc ... humm .... que pour des questions de pub, et ma grand mère fait la danse du ventre

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire