jeudi 5 septembre 2013

Black-out électrique au Vénézuela, le président Maduro parle de sabotage



Le Vénézuela de nouveau victime d'une gigantesque panne d'électricité qui a touché plusieurs régions du pays, dont la capitale Caracas, privée pendant plusieurs heures de feux de signalisation. 

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a aussitôt accusé l'opposition d'avoir commis un sabotage : « Je ne doute pas du fait, qu'aujourd'hui, un coup électrique a été mené contre le peuple vénézuélien », a-t-il martelé. 


La panne, qui a commencé mardi en début d'après-midi, a entraîné des embouteillages monstres, et provoqué l'arrêt du métro. Excédés par ces coupures répétées, des habitants pointent du doigt le manque d'investissements dans le secteur électrique.

« Nous avons attendu une heure avant de pouvoir sortir de notre rame de métro, qui était bloquée dans un tunnel », dit un homme. « Cette situation montre l'état réel du système électrique et de la maintenance. Il y a un manque de moyens. » 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire