samedi 5 septembre 2015

Vladimir Poutine : «la crise migratoire en Europe était inévitable»


En marge du forum économique de Vladivostok, le président russe a rappelé avoir prévenu l'Europe des conséquences néfastes de sa politique étrangère qui ont entraîne une vague migratoire incontrôlable, avant d'évoquer la situation syrienne.



Lors du Forum économique de Vladivostok en Extrême-Orient russe, Vladimir Poutine a affirmé que la situation dans laquelle se trouvait aujourd'hui l'Europe était «inévitable», puisque l'UE poursuivait une politique étrangère qui s'est révélée être un échec au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

L'Europe fustigé pour sa politique étrangère désastreuse

Selon le président russe, le principal défaut de cette politique étrangère occidentale est «l'imposition de ses propres normes à travers le monde» sans prendre en compte les caractéristiques historiques religieuses, nationales et culturelles de régions indépendantes.

Vladimir Poutine, la seule façon d'inverser le flux continu de réfugiés vers l'Europe est d'aider les gens à résoudre leurs problèmes dans leur propre pays. Cela devrait commencer par la création d'un front commun et uni contre les groupes djihadistes tels que Daesh pour les combattre «à leur racine».

Le président russe a insisté sur son désir de former une vraie coalition internationale de lutte contre l'Etat islamique, assurant que des discussions avec les Etats-Unis étaient «en cours» et qu'il s'était entretenu personnellement avec le président Barack Obama à ce sujet.

Vladimir Poutine a estimé qu'une fois le terrorisme vaincu dans les régions concernées, l'économie locale et les sphères sociales pourraient se reconstruire et, alors les réfugiés rentreraient d'eux-mêmes dans leurs pays.

Mais, si l'Occident apporte son aide à la reconstruction des pays ravagés par le terrorisme, alors cette reconstruction devra se faire «dans le plein respect de l'histoire, de la culture et des traditions locales».

«Si nous agissons unilatéralement et nous appuyons sur des procédures pseudo-démocratiques, nous nous retrouverons dans une impasse encore plus grande», a conclu le chef d'Etat.
Vladimir Poutine a souligné que, pour la Russie, il était essentiel de «comprendre ce qui se passe réellement, et quoi faire» plutôt que de se contenter de critiquer les politiques occidentales à court terme.

Le dirigeant russe n'a pas manqué de rappeler que les Etats-Unis n'étaient en aucun cas confrontés à une vague migratoire de la même ampleur que l'UE qui, elle «a suivi aveuglément la vision et les ordres américains».

le discours du président, le ministère russe des Affaires étrangères a, lui, déclaré que l'UE «avait des choses à apprendre de la Russie» en termes de conditions de vie des réfugiés qui fuient les zones de conflits. 

Ainsi, la porte-parole du ministère, Maria Zakharova, a rappelé à Bruxelles que lors de la présumée «opération anti-terroriste» exercée par Kiev dans l'Est de l'Ukraine, les centaines de milliers de réfugiés ayant fui vers la Russie ont reçu «un soutien, des abris et une aide alimentaire» de la part de la Russie.

La question syrienne également au coeur du discours

Par ailleurs, évoquant la situation politique en Syrie, Vladimir Poutine a assuré que le président Bachar al-Assad «n'était pas opposé» à l'organisation de législatives anticipées dans le cadre d'un règlement politique du conflit en cours depuis plus de quatre ans.
Pour le président russe, des changements politiques sont nécessaires [en Syrie]. Ainsi, il a assuré mener un travail avec «[nos] partenaires en Syrie même».

«Tout le monde s'entend sur le fait qu'en parallèle des efforts à faire ensemble pour lutter contre le terrorisme, il faut promouvoir le processus politique en Syrie même», a estimé le président russe.

«Le président syrien (Bachar al-Assad) lui-même est d'accord avec cela, il est même d'accord avec l'organisation d'élections législatives anticipées, avec l'idée de parler à l'opposition qu'on appelle tolérée et avec l'idée de les amener dans ce processus», a ajouté M. Poutine.

14 commentaires:

  1. Anonyme5.9.15

    Vladimir Poutine a raison sur un point : suivre aveuglément la politique U.S n'est en aucun cas bénéfique a l'EUROPE bien au contraire mais nos dirigeant continuent a obéir, exécuter sans se soucier des conséquences désastreuse de ce que cela engendre. Les USA marchent avec la guerre mais le monde désire la paix... soutenons ces migrants, et montrons l'exemple en tant qu’êtres humains plutôt que d'accepter cette "déstabilisation" et laisser envenimer les choses donc subir comme des victimes, ce temps la est fini montrons l'exemple tous ensemble :)

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme5.9.15

    Poutine n'attrape que les nigauds et cela marche très bien c'est-à-dire que tout ceux qui croient en lui (qui dit des évidences) pour les éveillés, veulent le Nouvel Ordre Mondial et retomber dans une deuxième matrice

    RépondreSupprimer
  3. Anonyme5.9.15

    Bah c'est comme une droite et une gauche planétaire, dans le fond, c'est l'Alien qui tirent les ficelles

    RépondreSupprimer
  4. Anonyme5.9.15

    anonyme dit : Poutine n'attrape que les nigauds

    ça c'est une remarque d'un sioniste. Peut être que tu préfère DAESH continue et que les USA et L'Europe continuent cette mascarade. La solution est bien celle de Poutine que tu l'aime ou pas, quand au NOM le vrai cela vient des USA, tout ce qui est opposée est un anti NOM.
    Qu'est ce que tu propose ? les petits hommes verts qui vont venir nous aidés ?
    Tu es assez rigolo :-)
    Vive Poutine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anonyme7.9.15

      vas travailler avant de dire des âneries

      Supprimer
    2. Anonyme7.9.15

      Du travail !! encore un qui se croit patron LOL
      On ne veut pas de ta secte mon vieux.

      Supprimer
    3. Anonyme8.9.15

      Poutine a l'installation HAARP, fabriquée 10 ans avant celle des USA puissance 190 Mégawatts, voir "installation des antennes HAARP dans le monde", le KGB ( la Russie) est responsable du cyclone KATRINA aux USA entre lignées on s'amuse...
      Poutine le copain de Bush, Kissinger, etc. membre de la lignée des Windsor, franc-maçon, sataniste, violeur d'enfants, pourri jusqu'à la moelle, c'est çà que tu veux dernier anonyme ?

      Supprimer
    4. Anonyme8.9.15

      on quitte une m.... pour en reprendre une autre
      ceux qui habitent les grandes villes vous avez intérêt à vous retrancher dans des villages où vous pourrez avoir un petit lopin de terre (mettez vous à plusieurs avec de la famille) et fabriquez un bunker car deux fous US et Russie ont l'arme à énergie dirigée qui relègue la bombe atomique à un jouet d'enfant, et peut "vitrifier" la terre en moins d'une seconde, Poutine veut que l'europe lui revienne, chacun son tour, des russes sont en train de venir acheter des villas bradées au Portugal, achètent des magasins, des agences immobilières et restent entre eux au grand désespoir des portugais qui vont se retrouver dépouillés (on leur a tout pris en commençant par leurs logements (comme aux US) et deviendront peut-être les larbins des Russes

      Supprimer
    5. Anonyme8.9.15

      On peut toujours dire tout ce qu'on veut sur quelqu'un, ce n'est pas une preuve et pourquoi pas aussi mes poulets n'ont pas installer un HAARp sur la lune. Pourquoi pas le Général de Gaulle aurait vampiriser les enfants.

      Mais toute la saloperie vient des USA et ceux depuis très longtemps, mais non pour vous c'est Poutine le diable et vous avez peur d'un autre NOM LOL. La Russie se défend, on l'attaque et ce n'est pas elle qui a inventé les OGM que je sache etc, ce n'est pas elle qui attaque les petits pays comme L'Iran, la Libye, la Syrie etc et auparavant le Viatiam etc la liste est longue, ce n'est pas eue qui imposent la monnaie du dollar, ce n'est pas eux qui gouvernent L'Europe. Faut arrêter de délirer !!
      Concernant Poutine il faut comprendre qu'il a mangé dans la soupe pour mieux tromper la cabale et d'ailleurs il ne suit pas leur plan et anti Rothschild . Maintenant qu'il prépare un autre NOM mais il n'y a pas pire que le NOM US et il n'y a en qu'un, mais savez vous ce qu'est le NOM ? les OGM font parti du NOM alors ou sont les OGM de Poutine hein !! ?
      Quel délire !!

      Supprimer
    6. Anonyme10.9.15

      tu n'as pas assez de vidéos pour savoir qui est Poutine ? vas travailler et lire

      Supprimer
    7. Anonyme10.9.15

      si tu n'as pas compris après les milles réponses c'est que tu écoute ta secte qui mélange tout, j'ai vu déjà tes gourous avec tes liens LOL grosse arnaque et ce n'est parce que ils parlent de illuminati que sa y est il faut tout écouter, sornette mais les politiciens font pareil disent parfois quelques vérités mais pour amadouer les gens. Hors de question pour ton travail, jamais de la vie ... tu gaspille ta pensée LOL est pour moi ton travail = zéro et penser à une poubelle reviens au même.
      Pour les lectures j'ai plus que ce que tu ne crois et qu'on ne trouve plus facilement.

      Supprimer
  5. Anonyme5.9.15

    Moi je propose la destruction de tout pour la recreation d un nouveau! C'est comme ça que sa marche, detruire une etoile pour en recreer une autre! Merci les humains de merdes d avoir pas bouger votre cul!!!

    RépondreSupprimer
  6. ils ont une stratégie commune, dans toutes leurs divergences d'opinions et prise de bec ,et nous ne faisons pas parti
    de la solution ! a mon avis c'est une guerre de pouvoir qui nous mène tout droit vers affrontement majeur !
    personne n'est prêt a des concessions pour un règlement pacifique !
    DOMINATION !! EST LEURS OBJECTIF A TOUS ,POUR EUX LE BÉTAIL HUMAIN NE COMPTE PAS !

    RépondreSupprimer
  7. Anonyme11.9.15

    En attendant qui soutient Le régime de Assad et qui veut le remplacer? constatez par vous même et pour comprendre le problème il faut regarder a l'échelle planétaire. Pourquoi les USA, la France, le Royaume Unis veulent renverser le régime a votre avis? Il faut apprendre discerner une information sur toute lecture. Poutine soutient la Syrie en lui fournissant de l'armement pour se défendre, Les autres arment les factions CREENT de toute pièce (Etat islamique crée par les USA et financer également) pour renverser le régime.

    RépondreSupprimer