mercredi 2 septembre 2015

Le ministère de la Justice épinglé pour 40.000 emplois au noir


Le ministère de la Justice est durement épinglé par un rapport d’inspection interministérielle pour l’emploi de 40.000 personnes non déclarées, une situation en cours de régularisation, assure mardi la chancellerie.


Le ministère de la Justice épinglé pour 40.000 emplois au noir by


Selon une information de France Inter, confirmée par l’AFP qui a obtenu une copie du rapport, plusieurs ministères emploient près de 50.000 « collaborateurs occasionnels du service public » employés par différents ministères, dont « 40.500 pour le seul ministère de la Justice »..


Ces employés - interprètes, experts, médiateurs ... - qui sont souvent amenés à intervenir quotidiennement, sont considérés comme des prestataires, rémunérés à l'heure. Pour ces collaborateurs occasionnels, les ministères ne paieraient donc pas les charges patronales et les personnes employées en tant que vacataires ne reversent pas la TVA selon la radio, qui publie sur son site le rapport en question.

Une régularisation coûterait cher

Un scandale qui n’a rien de nouveau, mais qui pourrait entacher la réputation de l’Etat. Dans le rapport, 14 recommandations sont faites aux ministères concernés pour tenter d’assainir le système. Problème, une éventuelle régularisation de ces travailleurs coûterait cher. Le rapport évalue l’impact de cette solution « dans une fourchette de 26,5 à 46 millions d’euros ». Et cette piste pourrait déplaire aux collaborateurs occasionnels qui perdraient une partie de leur rémunération. Toujours est-il que l’Etat engage sa responsabilité pénale…. et pourrait se faire taper sur les doigts par Bruxelles.

Des plaintes déjà déposées

France Inter révèle également que 30 requêtes de traducteurs interprètes, collaborateurs occasionnels des services de police ou de justice, seront ainsi examinées le 3 novembre devant le tribunal des affaires sanitaires et sociales (Tass).

Source : http://www.20minutes.fr

2 commentaires:

  1. LA CRASSE COMMENCE A SORTIR ! FAITE CE QUE JE DIS ! PAS CE QUE JE FAIS ! UN SEUL MINISTÈRE,,' 40500 EMPLOIS SOUS LA TABLE ! comprenez vous ! les voleurs et les criminels qui contrôle notre administration !
    MERCI AUX INCORRUPTIBLES ,DES PREUVES SONT MAINTENANT DISPONIBLE ! DES CENTAINE DE MILLIERS DE PERSONNES ont tout perdu pour avoir omis une déclaration a cette bande De voleurs qui gère nos biens et détruisent par
    le fait même des familles entières !!
    LE TRIBUNAL INTERNATINAL A DU PAIN SUR LA PLANCHE !! EST -CE QUE JUSTICE SERA RENDU !! ??
    OU SI BRUXELLES EST ENCORE UN PANIER DE CRABES !! ??
    NOUS DEVONS PORTÉ PLAINTE ET SORTIR LES COUPABLES VERREUX DE NOS ADMINISTRATIONS PUBLIQUE !
    UN SYSTÈME DE FRAUDE GÉNÉRALISÉ EST BIEN EN PLACE DANS NOS ADMINISTRATIONS PUBLIQUE !!
    MERCI AUX INCORRUPTIBLES INFILTRÉS DANS LE SYSTÈME DE DÉNONCÉ ET DE FAIRE SORTIR LA CRASSE !!
    C'EST TRÈS GRAVE ! ON EST APRÈS VENDRE LA FRANCE AUX AMÉRICAINS ! LES GESTIONNAIRES ÉLUS SONT AU SERVICE DE LA BÊTE !! RÉVEILLONS NOUS !!

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme5.9.15

    Après tout ça, on nous parle de remettre les leçons de morale dans les écoles !
    Les enfants bien souvent agissent pas mimétisme, alors quel bel exemple de valeurs on va leur apporter là !
    bien à vous Monyka !

    RépondreSupprimer