lundi 6 juillet 2015

Asselineau explique pourquoi le non au référendum Grec est une arnaque


François Asselineau explique pourquoi le non au référendum Grec est une arnaque.

Au cours des derniers jours, certains commentateurs français - avaient qualifié Tsipras de "nouveau de Gaulle". Ils avaient tout bonnement oublié que De Gaulle n'avait pas organisé un référendum en 1940 pour demander aux Français s'ils souhaitaient rester dans la "Nouvelle Europe hitlérienne" aux conditions posées par Hitler ou s'ils préféraient... rester dans la "Nouvelle Europe hitlérienne" en renégociant ces conditions !



Loin d'être un "nouveau de Gaulle", Tsipras apparaît surtout comme un "nouveau Mélenchon".
Tout comme Mélenchon avait appelé à voter pour François Hollande le 22 avril 2012 dès 20h38, le soir du premier tour de l'élection présidentielle, sans rien demander en échange de ce désistement, Tsipras s'apprête à passer par pertes et profits son résultat électoral afin de ne pas bouleverser la « belle idée européenne ».


8 commentaires:

  1. Anonyme7.7.15

    Allons nous vers une sortie de la Grèce de la zone Euro ? En tout cas arnaque ou pas ce résultat du non met l’Europe au pied du mur.
    Personnellement je n'écoute pas trop les avis des hommes politiques même pour Asselineau sans doute le mieux des partis politiques.
    Je vois donc Tsipras faisant semblant qu'il veut négocier avec l’Allemagne et la France ( pour gagner du temps face à la menace de Bruxelles et du FMI ) puis leur fait une autre quenel et rentre dans la BRICS.

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme7.7.15

    Aucun institut de sondage n'avait prédit une si large victoire du camp du «Non» lors du référendum grec. Une grande partie des médias mettait même le «Oui» en tête à quelques jours du scrutin. De quoi s'interroger sur l'impartialité des médias.
    source RT.

    http://francais.rt.com/international/4014-sondeurs-loin-compte-grece

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. LES MÉDIAS N'ONT PA EU LE TEMPS DE METTRE EN PLACE LEURS MENSONGES HABITUEL
      DICTÉ PAR WASHINGTON DC. BUSH ,OBAMA ET COMP.

      Supprimer
  3. Anonyme8.7.15

    ce référendum est bidon et les Grecs ne voient rien venir, patience !
    la Grèce a des gisements pétroliers et gaziers et de l'or d'une importance et d'une richesse exceptionnelle, les banques d'investissement américaines vont se les approprier en toute impunité
    la société "noble Energy" revendique une grosse part de cette future production, Washington va proposer que la Grèce obtienne 20 % du CA, la Turquie 20 % et la Société US "Noble Energy" les 60 % restants
    et les moutons qui ont voter combien ?
    Pauvres peuples qui continuent à voter !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. PAS CERTAIN DE CE AFFIRMATIONS ! JE PENSE PLUS TÔT ,QUE LE COQ VIENT DE RÉVEILLÉ
      LE PEUPLE ET IDENTIFIER LA MAFIA FINANCIÈRE MONDIAL ! UN PIÈGE QUE PERSONNE NE POUVAIT SE SORTIR ! C'EST EU PREMIER COUP DE BALLET DONNÉ PAR LA GRÈCE ,A PRÉSENT PERSONNE NE PEU STOPPER LE GRAND MÉNAGE ! CA VA FAIRE MAL ! MAIS ON NE PEU LAISSÉ LES GANGSTERS FINANCIERS DE LA TERRE DÉTRUIRE LA VIE ET LA QUIÉTUDE DES FRÈRES HUMAIN ! A TOUT PRIX NOUS DEVONS NOUS LIBÉRÉ DE L'ESCLAVAGE ET DE LA MATRICE TENU EN PLACE PAR LA KHAZARIAN MAFIA ROTHSCHILD,BUSH ,CLINTON ,OBAMA,ET LES AUTRES DE WASHINGTON DC.

      Supprimer
  4. Anonyme9.7.15

    Nous savons que les USA veulent la Grèce et la rendre esclave à 100% avec la dette.
    Concernant le vote, ici c'était un référendum pas un vote traditionnel pour ou contre un parti politique.
    Le vote traditionnel ne sert à rien en effet mais pas le référendum.
    Un référendum est utile ( exemple pour l'indépendance des Kanaks ) et même s'il n'est pas appliquer comme le dernier en France, cela a permis à de nombreux gens de voir que nous ne vivons plus en démocratie. Mais les référendums deviendront rare. L'arnaque c'est le vote traditionnel ( élection partis politique ) ou là il ne faut pas voter et pas le référendum.

    Les Grecs qui ont voté le NON au référendum ne sont pas des moutons, seule l'étaient ce qui ont voter précédemment les partis politique ( les élections ). Au contraire ils auraient été des moutons s'ils avaient voter le OUI comme le préconisez tous les médias ( en Europe et en Grèce ), c'est la cabale qui voulez le OUI.

    La décision de dernière minute d'un référendum a été décider selon moi par un mouvement anti NOM ( avec à mon avis les dragons blanc ), mais la cabale va essayer de trouver des accords pour que la Grèce reste dans L'Europe par l'intermédiaire de Bruxelles, de L'Allemagne et la France.

    RépondreSupprimer
  5. Anonyme9.7.15

    Tsipras dirige le pays vers le Grexit, c’est-à-dire la sortie de la Grèce de la zone euro ( source quenel+ ), voir l'avis du grec Thanasis Laskaratos, chargé des relations internationales du parti grec EPAM, qui explique mieux que quiconque la situation et confirme dans le sens que le domino tombera comme le prévoit d'ailleurs aussi Fulford. Bien joué peuple Grec ;)

    https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=snY_89xCRDo

    p.s: 100 % avec l'avis de RENÉ Trudel, merci.

    RépondreSupprimer