mardi 7 avril 2015

LA TROIKA POUSSE LA GRECE AU DEFAUT DE PAIEMENT POUR RECUPERER L'OR D'ATHENES !!!


Encore une très jolie illustration du livre 666 et elle a été donnée ni plus ni moins que par le New York Times voici 3 ans. Selon les nouveaux accords que la Grèce a été obligée de signer en 2012 dans le cadre de l'abandon de sa souveraineté monétaire et financière, une ligne, une simple petite ligne va permettre aux créditeurs d'Athènes de saisir ses réserves d'or en cas de non paiement. Il ne leur reste plus grand chose, mais 100 tonnes, aux yeux de certains, c'est toujours ça de pris.
"Ms. Katseli, an economist who was labor minister in the government of George Papandreou until she left in a cabinet reshuffle last June, was also upset that Greece’s lenders will have the right to seize the gold reserves in the Bank of Greece under the terms of the new deal, and that future bonds issued will be governed by English law and in Luxembourg courts, conditions more favorable to creditors".

C'est toujours celui qui rédige le contrat (ou l'accord) qui y met dedans ce qu'il veut et qui tourne le contrat à son seul avantage. Ici en stipulant que l'émission de nouveaux Bons du Trésor grecs le sera "sous loi Anglaise ou Luxembourgeoise", comme le note le NYT, largement "plus favorable aux créditeurs". Et, le détail typiquement américain 666, en cas de non remboursement, eh bien les créditeurs pourront saisir les stocks d'or de la Nation !!!

Et voilà le travail, ni vi ni connu, comme le texte de la Loi sur le 3 janvier 1973, cela tient en juste une ligne !!!

Une ligne qui fait la différence entre un peuple en liberté ou en esclavage, entra sa richesse et son endettement.

Vous êtes également et directement concerné(e).

Vous avez vu qu'au cours de mes interviews sur le livre 666, je dis toujours que le but final des Anglo-Saxons consiste à mettre la main sur les stocks d'or des PIIGS et surtout de la France. Vous en avez ici une démonstration incontournable et que vous ne verrez nulle part, dans aucun journal européen. Lire ici le New York Times.

A la lueur de ce "détail", oh si infime, vous avez aussi vu s'étaler dans la presse anglo-saxonne la liste des factures que la Grèce doit payer tout au long du mois. Le but médiatique étant de faire monter la pression sur Syriza et de prendre le monde à témoin "Tiens je vous l'avais dit, c'est des mauvais payeurs". La même presse anglo-saxonne ne vous dit pas que l'endettement de la Grèce a été faite avec de la monnaie de singe, du PQ, le dollar, mais que les Grecs remboursent, eux, avec leurs plages, terrains, hôtels et biens physiques, sans parler de leur or au bout du viseur.


Voilà la grande arnaque économique, la vraie, que vous ne verrez jamais expliquée dans le Figaro, Libération, BFM-WC, etc., etc. 

----------------------------------

666: APRES L'OR DES GRECS, CELUI DE L'ITALIE ET DU PORTUGAL DANS LE VISEUR 

Petit rappel de 2012 avec un article du BI de 2012 que j'ai exceptionnellement traduit: "Au cours des derniers mois, on a vu beaucoup de hauts fonctionnaires du gouvernement allemand demandant à ce qu'on appelle les PIIGS de mettre leurs réserves d'or en garantie de leurs emprunts. Comme par exemple le rapporteur du budget d'Angela Merkel ainsi que son homologue de l'opposition qui ont mis la pression sur le Portugal à vendre une partie de ses réserves d'or. Norbert Barthle, le rapporteur sur le budget allemand de la coalition et son homologue Carsten Schneider des Sociaux Démocrates, le plus grand parti d'opposition, ont demandé au Portugal de vendre son or pour allèger sa datte (...)

Le quotidien The Irish Times a rapporté en novembre dernier que les ministres des finances de l'EU ont discuté d'une stratgéie plus large de la BCE afin qu'elle sonde la possibilité de prendre le contrôle des réserves d'or de toutes les Banques Centrales européennes. Gunther Krichbaum, un juriste de la coalition d'Angela Merkel a proposé l'an dernier que l'Italie vende ses réserves d'or pour allèger sa dette", lire ici le BI.

La méthode est la même: avec la planche à billets dollars, vous endettez un pays avec la complicité de ses banquiers, et ensuite vous leur demandez de vous donner leur or. La plus grande arnaque de tous les temps. Quand vous entenderez les politiques PS et UMP vous parler de l'endettement de la France, vous ne verrez plus jamais les choses de la même façon.

PS: Après l'Allemagne et la Belgique, l'Autriche veut savoir où sont ses réserves d'or et a envoyé des fonctionnaires à Londres à la Old Lady pour un inventaire. Et comme d'habitude, au bout de 15 jours, ils vont nous dire que tout va bien et que l'or est bien là où il est... 

Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2015




1 commentaire:

  1. Anonyme7.4.15

    Merci à Jovanovic de cette information et un des seuls à montrer la trahison la corruption des républiques du monde.

    RépondreSupprimer